Vous êtes ici

Communiqués de presse et newsletter

L'AFP condamne l'expulsion de son directeur en Algérie

Le directeur du bureau de l’AFP à Alger, Aymeric Vincenot, dont les autorités algériennes avaient refusé ces derniers mois de renouveler l’accréditation, a été expulsé mardi soir, alors même que l’actuelle vague de manifestations montre le rôle indispensable joué par les journalistes pour permettre au monde de comprendre la situation dans ce pays.

Pour le PDG de l’AFP, Fabrice Fries, « cette décision prise sous la présidence de M. Bouteflika est inacceptable et il n’est pas question pour nous, dans ces conditions, de nommer dans l’immédiat un nouveau directeur de l’AFP à Alger ».

Les autorités algériennes n’ont jamais notifié officiellement la Direction de l’Agence de leurs raisons pour ne pas renouveler l’accréditation, se contentant de faire état, oralement, en mars dernier, de divers griefs, mais sans jamais apporter le moindre début de preuve.

Aymeric Vincenot, 45 ans, qui était en poste à Alger depuis juin 2017, a dû quitter l’Algérie au terme de l’ultime délai qui lui avait été accordé par la police à l’expiration de son titre de séjour.

« En nous privant de chef de poste sur place, cette décision porte gravement atteinte à notre dispositif, qui vise à assurer une couverture exhaustive et rigoureuse des événements historiques qui se déroulent actuellement en Algérie », a indiqué Fabrice Fries. Il a souligné que l’AFP « ne renonçait pas pour autant », puisqu’elle a déjà dépêché sur place des envoyés spéciaux et qu’elle continuera de déposer des demandes de visas pour d’autres journalistes.

Il a également exprimé « la solidarité de l’AFP envers les journalistes algériens, qui font courageusement leur métier dans des conditions particulièrement difficiles ».

Le chef du bureau de l’AFP n’avait plus d’accréditation depuis la fin de l’an dernier. La demande de renouvellement pour 2019 de ce document, indispensable à tout journaliste étranger pour pouvoir travailler en Algérie, était restée sans réponse de la part des autorités, malgré les efforts déployés par l’AFP à plusieurs reprises jusqu’à ces dernières semaines.

La rédaction internationale de l’AFP couvre l’actualité dans le monde entier en texte, vidéo, photo et infographie en six langues, 24 heures sur 24, selon des impératifs éditoriaux de rigueur, d’indépendance et de pluralité. Plus de 5.000 clients lui accordent leur confiance. Présente dans 151 pays, l’AFP dispose d’un bureau en Algérie depuis 1962.

Télécharger la version PDF

Contactez l'AFP

Vous avez une info, un commentaire à transmettre à l'AFP ? Écrivez-nous par...