L’AFP à l’honneur de la 19e édition du festival La Gacilly

Le travail de trois photographes de l’AFP sera à l’honneur de la 19e édition du festival La Gacilly, "Visions d'Orient", du 1er juin au 30 septembre 2022. Au fil des 22 expositions dans les rues et les jardins de la cité bretonne, le Festival donnera un coup de projecteur sur l’Iran, l’Afghanistan et le Pakistan. 

Shah Marai & Wakil Kohsar

Le festival expose "les clichés les plus émouvants" de deux reporters qui ont été témoins des soubresauts de l'histoire récente en Afghanistan : Shah Marai, responsable photo du bureau de Kaboul, tué lors d'un attentat suicide en 2018 à Kaboul, et son successeur Wakil Kohsar.

Wakil Kohsar est né en 1985 dans la célèbre vallée du Panchir. Durant la guerre civile, il fut contraint de s’exiler au Pakistan pendant près de huit ans. Après son retour en Afghanistan et la défaite des talibans en 2001, sa passion pour la photographie l'ont amené à suivre des cours de photojournalisme, notamment au centre culturel et médiatique Aina, à Kaboul. Au cours de sa carrière, Kohsar a collaboré avec plusieurs médias afghans renommés, tel que Moby Media Group. Reporter-photographe à l’AFP depuis 9 ans, son travail est régulièrement publié dans les plus grands médias internationaux. Il est devenu responsable photo de l’AFP pour l’Afghanistan à la suite de Shah Marai, tué le 30 avril 2018 en couvrant un attentat à Kaboul. 

Nocturne indien, par Money Sharma

Photographe AFP basé à New Delhi, Money Sharma expose dans l'autre catégorie phare du Festival consacrée à l'environnement : en l'occurrence, la dépendance au charbon du deuxième Etat le plus peuplé de la planète, l'Inde, et ses conséquences sur la santé des humains et de la Terre.

Money Sharma illustre par ses images tous les maillons de la chaîne indienne du charbon : de la consommation domestique, pour faire bouillir de l’eau ou chauffer son foyer, jusqu’à l’immensité des mines depuis lesquelles sont excavées les milliers de tonnes de cet or noir. Un combustible qui empoisonne la planète et la santé des populations vivant sur ces terres écorchées et balafrées de crevasses d’où s’échappent flammes et gaz toxiques.

 

Les 22 expositions du Festival Photo La Gacilly sont en extérieur et en libre accès. 

Les 2 thématiques de cette 19e édition :

- Visions d'Orient mettant en lumière les artistes venus d’Iran, d’Afghanistan et du Pakistan ou les grands connaisseurs de ces pays.

- le Monde de demain avec le travail de Money Sharma en Inde et également celui de Gabriele Cecconi "La terre des misérables" sur les camps de Rohingyas au Bangladesh, celui de Stéphan Gladieu "Homo Detritus" en République démocratique du Congo

 >> En savoir plus sur le Festival Photo La Gacilly