Vous êtes ici

Communiqués de presse et newsletter

L’AFP récompensée quatre fois par le World Press Photo

L’édition 2016 du concours annuel du World Press Photo a distingué quatre portfolios des reporters-photographes de l’AFP.

Sameer al-Doumy a reçu le 1er prix dans la catégorie « Spot News stories » pour sa série sur les conséquences des bombardements aériens du régime contre les forces rebelles dans Douma et Hamouria.
Sameer al-Doumy, jeune photographe indépendant, vit à Douma, dans la banlieue de Damas. Il a commencé à travailler en tant que journaliste vidéo pour des médias locaux en 2011, en couvrant le début de la révolte syrienne. Sameer al-Doumy a débuté sa collaboration avec l’AFP en 2014.

Roberto Schmidt a reçu le 2ème prix dans la catégorie « Spot News stories » pour sa couverture d’une avalanche sur l’Everest, survenue lors d’un tremblement de terre au Népal, en avril 2015.
Roberto Schmidt, photographe colombien né en 1966, a rejoint l’AFP au bureau de Miami en 1989. ll a été responsable photo pour l’Afrique de l’est et l’Océan Indien à Nairobi, avant d’être nommé responsable de la couverture photo pour l’Asie du Sud à New-Delhi.
Roberto Schmidt a notamment reçu en 2014 une mention honorable dans la catégorie « Feature » du concours « The Best of Photojournalism » organisé par le NPPA (National Press Photographers Association) pour sa photo qui a fait le tour du monde de Barack Obama, David Cameron et Helle Thorning Schmidt posant pour un « selfie » lors de l’hommage rendu à Nelson Mandela à Soweto. Roberto Schmidt avait déjà reçu une mention honorable en 2003 dans la catégorie « Sports singles » du World Press Photo pour une action de l’attaquant brésilien Ronaldinho, lors de la Coupe du Monde de 2002.  

Bülent Kiliç a reçu le troisième prix dans la catégorie « Spot News stories » pour son portfolio d’une foule de réfugiés syriens se frayant un chemin à travers les clôtures de barbelés au poste frontière turc d’Akçakale, à la mi-juin 2015.
Bülent Kiliç, photographe turc né en 1979, a débuté sa carrière comme journaliste pour la presse locale et rejoint l’AFP en 2005. Il est aujourd’hui responsable de la couverture photo pour la Turquie et effectue de nombreux déplacements à l’international, notamment en Ukraine et en Syrie.
Il a déjà été récompensé pour le même sujet en recevant le Visa d’Or News 2015. Bülent Kiliç avait reçu les 1er et 3ème prix dans la catégorie « Spot News singles » du World Press Photo en 2015 pour sa couverture de l’actualité en Turquie et en Syrie.

Abd Doumany a reçu le deuxième prix dans la catégorie « General News stories » pour ses images d’enfants victimes des raids aériens du régime syrien dans la ville de Douma, tenue par les forces rebelles.
Abd Doumany, photographe indépendant de 25 ans, est né à Damas et réside dans la banlieue de la capitale syrienne. Il a couvert le soulèvement populaire depuis son déclenchement et débute sa carrière de photojournaliste en 2013 et collabore avec l’AFP depuis 2014.
Son portfolio sur le conflit syrien avait déjà reçu en 2015 le prix Silver du CHIPP (China International Press Photo Contest) dans la catégorie « War and Disaster ».

Dotée d’un réseau de 500 photographes, régulièrement récompensés par les prix internationaux les plus prestigieux, l’AFP, qui diffuse plus de 3.000 photos par jour, dispose d’un savoir-faire et d’une couverture photo reconnus. La banque d’images AFP compte 40 partenaires qui viennent enrichir l’offre pour proposer quelques 23 millions d’images. Créé en 1985, le service photo international a multiplié sa production par sept depuis 2000.

A  propos de l’AFP


L’AFP est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale. Des guerres et conflits à la politique, au sport, au spectacle jusqu’aux grands développements en matière de santé, de sciences ou de technologie. Ses 2.326 collaborateurs, de 80 nationalités différentes, répartis dans 150 pays, rendent compte en six langues de la marche de la planète, 24 heures sur 24.
 

Télécharger la version PDF