Vous êtes ici

Yasuyoshi Chiba expose au Japon des photos du conflit en Ethiopie

De puissantes images du conflit du Tigré en Ethiopie, prises par le photojournaliste de l'AFP Yasuyoshi Chiba, font l’objet d’une exposition spéciale qui s'est ouverte le mercredi 2 février à Tokyo.

Yasuyoshi Chiba, qui travaille à l'AFP depuis 2011 et est basé à Nairobi, a remporté le concours World Press Photo 2020 et a été désigné "photographe d'agence de l'année" 2021 par le quotidien britannique The Guardian. 

Son exposition à Tokyo intitulée "Arrivals" présente 35 photographies, dont la plus grande fait plus de deux mètres de large, prises dans deux endroits : Mekele, la capitale de la région du Tigré, déchirée par la guerre, et le camp de réfugiés d'Um Raquba, au Soudan. 

Le nord de l'Ethiopie est en proie à un conflit depuis novembre 2020, date à laquelle le gouvernement fédéral a envoyé des troupes au Tigré après avoir accusé les autorités de cette région, issues du Front de libération du Tigré, d'avoir attaqué des camps de l'armée fédérale. Des milliers de personnes ont été tuées dans des combats et plusieurs millions ont été chassées de leurs foyers. 

L'exposition de Yasuyoshi Chiba, soutenue par l'AFP et le portail en japonais AFPBB News, est ouverte au public à Tokyo du 2 au 21 février. Elle se déplacera ensuite à Osaka du 16 mars au 4 avril.