Vous êtes ici

Six nominations pour l'AFP au World Press Photo 2020

Quatre photographes de l'Agence France-Presse ont été nommés mardi dans diverses catégories du World Press Photo 2020, dont celle de la photo de l'année, la récompense principale du prestigieux concours de photojournalisme.

Yasuyoshi Chiba, photographe basé à Nairobi, est à la fois nommé dans la catégorie "World Press Photo de l'année" et dans la catégorie "Informations générales, image seule" pour le cliché d'un jeune homme en train de réciter un poème au milieu de manifestants réclamant un régime civil à Khartoum, au Soudan.

 

Le photographe basé à Pékin Nicolas Asfouri a reçu une nomination dans la catégorie "Reportage photo de presse mondial de l'année" -- un nouveau prix introduit en 2019 -- pour une série d'images sur les manifestations pro-démocratie à Hong Kong. Son travail a également été nommé dans la catégorie "Informations générales, reportages".

 

La photo de Sean Davey immortalisant une petite fille portant un masque et jouant avec ses amis dans un centre d'accueil d'Australie, alors en proie à de violents feux de forêt, a été retenue dans la catégorie "Enjeux contemporains, image seule".

 

Dans la catégorie "Sports, image seule", le photographe Oli Scarff s'est distingué avec le cliché d'une marée de supporters de Liverpool venus défiler dans les rues de la ville après leur victoire contre Tottenham Hotspur en finale de l'UEFA.

Les juges ont procédé à 44 nominations parmi près de 74.000 images soumises par plus de 4.000 photographes du monde entier, ont indiqué les organisateurs du concours basé à Amsterdam.

Parmi les autres clichés nommés dans la catégorie "World Press Photo de l'année" figurent notamment celui d'une femme en deuil après le crash du vol 302 d'Ethiopian Airlines, réalisé par un photographe de l'agence Associated Press, ainsi que celui d'étudiants aux prises avec la police lors d'une manifestation anti-gouvernement en Algérie, capturée par un photographe de l'agence allemande DPA.

Les lauréats seront annoncés lors d'une cérémonie de remise des prix le 16 avril dans la capitale néerlandaise.

En 2019, le photographe de Getty John Moore avait remporté le prix de photo de l'année pour l'image d'une petite fille hondurienne en larmes, le regard tourné vers sa mère en train d'être fouillée par un agent à la frontière américaine.