Vous êtes ici

Communiqués de presse et newsletter

Série de nominations à la tête des bureaux de l’AFP

 

Stéphane Barbier a été nommé directeur du bureau de Libreville
Stéphane Barbier, 58 ans, a commencé sa carrière au bureau de Lyon avant de rejoindre Londres puis Bruxelles. Mais c’est en Afrique qu’il a passé la plus grande partie de son expatriation. La première fois en 2001 en prenant la tête du bureau d’Harare, puis celle du bureau de Johannesburg en 2006, et de Dakar en 2010 avec un intermède à la rédaction en chef Europe-Afrique. Depuis 2015, il était directeur du bureau de Téhéran. 

Anuj Chopra a été nommé directeur du bureau de Ryad
Anuj Chopra, 34 ans, a été recruté par l’AFP Hong Kong en juillet 2011 après avoir exercé à Mumbaï comme journaliste indépendant et sillonné l’Asie du Sud pour Time, Newsweek ou The Economist. Depuis mars 2015 il est directeur du bureau de Kaboul, une tâche lourde dans un pays où la sécurité ne cesse de se dégrader. Sa série sur la tradition afghane d’esclavage sexuel des jeunes garçons a remporté de nombreux prix dont le Sopa, l'une des plus prestigieuses récompenses journalistiques en Asie.

Allison Jackson a été nommée directrice du bureau de Kaboul
Allison Jackson, 39 ans, a rejoint l’AFP en 2009 en tant que journaliste économique en Chine. Cette Australienne parlant le mandarin a passé presque trois ans à Pékin à une époque où le monde tournait les yeux vers la Chine. Allison a mis entre parenthèses sa carrière à l’agence en 2012 pour vivre une autre aventure à Mexico. Elle a réintégré l’AFP en octobre 2016 comme éditrice sur le desk régional de Hong Kong.

Marc Jourdier a été nommé directeur du bureau de Téhéran
Marc Jourdier, 45 ans, a débuté à l’AFP au desk Afrique puis au département économique avant une première expatriation en 2001, avec pour destination le desk francophone de Nicosie où il restera cinq ans. Puis direction Washington où il couvrira la crise financière de 2008. En septembre 2013, il change de continent pour devenir directeur du bureau de Kinshasa, et couvrir dans des conditions difficiles le deuxième pays le plus vaste d’Afrique, et le Congo-Brazzaville. 

Jean-Marc Mojon a été nommé directeur du bureau de Beyrouth
C’est à Nicosie que Jean-Marc Mojon, 40 ans, a débuté sa carrière AFP en 2000. Il rejoint Jérusalem en 2002 puis enchaine comme adjoint au directeur au Caire (2004) et à Nairobi (2007). Après trois ans au desk anglais à Paris (2011-2014), il devient directeur du bureau de Bagdad, ville qu’il quitte cet été pour rejoindre Beyrouth et devenir directeur du bureau.

Jean-Louis Pany a été nommé directeur du bureau de Bordeaux
C’est par le desk Inter puis le service politique à l'Assemblée nationale que Jean-Louis Pany, né en 1958, a fait ses premiers pas à l’AFP en 1983. Jusqu’en 1987, il alterne entre les passages au service politique et sur les desks (Inter et France). Après trois ans au service économique à l'industrie (1987-1990), il pose ses valises à New York (1990-1993), à Londres (1993-1997) et à Montréal (2001-2005, comme directeur). Dans l’intervalle, il occupe également les fonctions de chef de vacation au desk international (1998-1999), chef du reportage économique (1999-2001). Revenu à Paris après son séjour canadien, il est nommé journaliste judiciaire (2005-2009) puis adjoint au directeur Europe/Afrique (2009-2011) et chef du service société (2011-2014). 

Sophie Pons a été nommée directrice du bureau de Rabat 
Sophie Pons, 53 ans, a fait ses premières armes à Bordeaux en 1988 avant de rejoindre Moscou en 1991 et pour trois ans à l'époque du putsch contre Gorbatchev, la fin du parti communiste et l’éclatement de l'URSS. Après un passage par Marseille, elle s’installe en Afrique du Sud en 1995 pendant la transition post-apartheid présidée par Nelson Mandela. En 2001, elle revient à Bordeaux comme chef de la rédaction puis prend la tête du bureau de Prague en 2005. Elle dirige ensuite le bureau de Rennes, de 2009 à 2012, et rejoint la direction de la rédaction à Paris. Depuis septembre 2016, elle est cheffe du bureau de Paris. 

Samir Tounsi a été nommé directeur du bureau de Kinshasa
Samir Tounsi, 48 ans, a commencé à l’AFP au bureau de Madrid en 1997 avant de rejoindre le service des sports à Paris en 2000. Il enchaine ensuite les postes au social, à Reims avant de rejoindre le service politique en 2007 comme accrédité à l’Assemblée nationale et suivre l’élection présidentielle de 2012. Après un intermède au bureau de Paris, il rejoint l’AFPTV pendant un an. En 2016, après deux ans au cours desquels il est passé notamment par le service économique, le desk Afrique ou le web & mobiles, il est nommé envoyé spécial à Libreville.

Pascale Trouillaud a été nommée directrice du bureau de Rio
Pascale Trouillaud, 60 ans, a commencé sa carrière à l’AFP en 1983. Elle a travaillé comme journaliste économique à Londres (1987-1989), adjointe à Pékin (1990-1992), puis directrice des bureaux de Hanoï (1995- 1999), Bangkok (2001-2005) et Pékin (2008-2012), poste où elle a été nommée chevalier de la Légion d’honneur (défense de la liberté de la presse). Entre chacune de ses expatriations, elle fait différents séjours sur les desks parisiens (Afrique, Inter, Europe/Afrique…)

Tim Witcher a été nommé directeur du bureau de New Delhi
Après neuf premières années passées au desk anglais à Paris (1985-1994), Tim Witcher, né à Southampton (Angleterre) en 1960, entame une carrière asiatique, comme adjoint au chef de desk à Hong Kong (1994-1999) puis directeur du bureau de Séoul (2000-2002). En 2002, il devient chef du desk à Washington (2002-2006) puis du desk anglais à Paris (2007-2010). En 2010, il traverse de nouveau l’Atlantique pour occuper le poste de journaliste à l’ONU (2010-2014). Avant d’être nommé directeur du bureau de New Dehli, il élargit encore sa palette en devenant co-rédacteur en chef au service des sports.


A propos de l’AFP

L’AFP est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale. Des guerres et conflits à la politique,
au sport, au spectacle jusqu’aux grands développements en matière de santé, de sciences ou de technologie. Ses 2.300 collaborateurs, de 80 nationalités différentes, répartis dans 151 pays, rendent compte en 6 langues de la marche de la planète, 24 heures sur 24.
 

Télécharger la version PDF

Contactez l'AFP

Vous avez une info, un commentaire à transmettre à l'AFP ? Écrivez-nous par...