Vous êtes ici

Communiqués de presse et newsletter

AFP : indicateurs au vert en 2021

L'AFP a connu l'an dernier une croissance de 4% des produits commerciaux, et un résultat net positif pour la troisième année consécutive.

Au cours de sa réunion du 20 avril 2022, le Conseil d’administration de l’AFP a approuvé les comptes de l’exercice 2021, qui confirment le redressement de la situation financière de l’Agence.

Les recettes commerciales de l’Agence ont progressé de 7,6M€ en 2021, soit +4,1% par rapport à 2020, à taux de change comparables, pour un montant total de 192,3 M€. Elles ont été portées par les trois axes de développement stratégiques de l’Agence : la vidéo, l’investigation numérique, l’activité pour les entreprises et institutions.

Le produit enregistré au titre de la compensation par l’Etat du coût net des missions d’intérêt général s’est élevé à 117,2 M€ (+1,4% par rapport à 2020).

Les charges d’exploitation ont pour leur part augmenté de 11,8M€ (+4%) par rapport à 2020, toujours à taux de change comparables, pour s’établir à 300,9 M€. Cette augmentation est liée à la reprise post-pandémie d’une activité éditoriale revenant peu à peu à la normale, ainsi qu’à la tenue de l’Euro et des JO de Tokyo. Le plan de transformation a continué à porter ses fruits, avec des économies pérennes générées à hauteur de 11 M€.

Au total, le chiffre d’affaires 2021 s’établit à 309,5 M€ en progression de 9,3 M€ (+3,1%) à taux comparables. Le résultat d’exploitation aux taux réels s’établit à 8,5 M€ en 2021 contre 8,9 M€ en 2020. Il est en recul de 2,5 M€ à taux de change comparables sous l’effet de la progression des charges, l’année 2020 ayant été marquée par des économies atypiques du fait de la pandémie.

Les éléments hors exploitation ont un impact de +2.1 M€ sur le résultat, imputable à des effets non récurrents favorables intervenus sur l’exercice. Le résultat net atteint ainsi un niveau historique de 10,6 M€. Il était de 5,3 M€ en 2020.

Ce résultat net contribuera à résorber le niveau d’endettement de l’AFP, qui s’élève à 39,6 M€ contre 49,2M€ début 2018. L’objectif est d’apurer de moitié la dette d’ici fin 2024, et d’en avoir remboursé l’intégralité en 2028.

L’année 2022 a démarré sur un rythme commercial similaire à celui de 2021. Les coûts sont attendus en hausse significative en raison de l’intensité de l’actualité éditoriale et du contexte inflationniste.

Enfin, les travaux de désamiantage et de rénovation du Siège, engagés en 2021, seront terminés début juin et permettront le rassemblement de toutes les équipes parisiennes. Le calendrier et le budget (8.9 m€) ont été tenus et le projet permettra une économie de charges immobilières de 2.5 M€ en année pleine (2023).

Télécharger la version PDF