Vous êtes ici

Charte de l'Agence France-Presse

L'Agence France-Presse est une agence de presse dont la mission est de fournir à tout instant une information exacte, impartiale et digne de confiance sur l'actualité du monde entier. Elle est représentative, à travers ses collaborateurs, de la diversité des langues et des cultures.
 

Le devoir de l'Agence France-Presse est de rechercher objectivement la vérité des faits et de diffuser des informations vérifiées en texte, photographie, vidéo, infographie ou tout autre format.
 

L'Agence France-Presse est indépendante et libre de toute influence politique, commerciale ou idéologique, comme le garantit son statut.
 

L'Agence France-Presse défend la liberté d'expression et le droit des journalistes à exercer leur métier sans intimidation, et sans encourir d'atteintes à leur liberté ni à leur intégrité physique.
 

L'Agence France-Presse s'engage à protéger la sécurité de toutes celles et ceux qui travaillent pour elle.
 

L'Agence France-Presse rejette toute discrimination, qu'elle soit fondée sur l'origine, le genre, la nationalité, l'orientation sexuelle, l'opinion ou tout autre facteur.

Charte AFP des bonnes pratiques éditoriales et déontologiques

Préambule

Le document qui suit traite des bonnes pratiques éditoriales et déontologiques à l'attention des journalistes de l'AFP. Rédigé en une période de bouleversements profonds du secteur des médias, il incorpore les principes universellement admis de couverture exacte, impartiale et équilibrée. Il développe par ailleurs et codifie les instructions contenues dans nos manuels de l'agencier en matière d'éthique.
 

Les conseils et règles consignés dans ce document ne sauraient se substituer, ni avoir la prééminence sur les législations du travail existantes dans les pays où les journalistes de l’AFP exercent leur mission, ni sur les conventions collectives.
 

Il s'agit d'un document vivant, qui sera mis à jour au fur et à mesure de l'évolution des métiers de l'information et des nouveaux défis auxquels nous serons confrontés.
 

Ce texte a été établi après une étude approfondie des codes déontologiques d'autres médias importants en France et à l'étranger, de documents historiques tels que la Déclaration de Munich de 1971 sur les droits et devoirs des journalistes, et de la recherche actuelle comme des directives produites par des institutions telles que le Dart Center for Journalism and Trauma, le Tow Center de l'université new-yorkaise de Columbia ou encore le Eyewitness Media Hub de Londres.
 

Ce document doit beaucoup, enfin, à tous les membres de la rédaction de l'AFP qui ont contribué à sa préparation. Qu’ils en soient remerciés chaleureusement.

 

Eric Wishart, Michèle Léridon