Vous êtes ici

Hengjing Zang

Hengjing Zang

Au Vietnam, des rappeuses émancipées au pays de la censure.

Ho Chi Minh-Vill (Vietnam) 24.03.14
Par Cat BARTON

Au Vietnam habitué aux stars de karaoké aseptisées, les pionnières du rap assument haut et fort leur vulgarité dans un pays communiste à parti unique corseté par la censure.

La culture hip-hop est une importation récente dans cette société de 90 millions d’habitants aux valeurs traditionnelles, où la vision de jeunes femmes vociférants des grossièretés peut encore choquer.

Mais Kimmese SpaceSpeakers n’en a cure. «Je fais ce que je veux», assure-t-elle à 23 ans.
Elle a financé elle-même son deuxième album, assurant que les studios vietnamiens «ne comprennent pas (sa) musique».
Après avoir découvert le rap grâce au groupe américain Bone Thugs-N-Harmonyqui, Kimmese est devenur star du rap à seulement 14 ans.

Elle est plus récemment revenue sur le devant de la scène comme chanteuse R&B, après une interruption de quatre ans dans sa carrière.
Une période passée à boire et faire la fête dit-elle. Sa beauté remarquable ne correspond pas aux canons habituels : les cheveux verts jusqu’à la taille, elle est couverte de tatouages.

«Au Vietnam, si les hommes ont des tatouages, c’est cool. Mais une femme tatouée se fait traiter de +bad girl+. C’est bien d’être une +bad girl+! Les gentilles filles sont ennuyeuses», explique cette féministe dans un bon anglais au fort accent américain appris en écoutant du rap.

Elle se dit «pas intéressée» par la politique, mais ses chansons truffées de grossiéretés sont en soi une rebellion, sous un régime autoritaire habitué à une pop qui chante le patriotisme, l’amour et le fait d’être une fille bien comme il faut. [...]
 

Le mot de Hengjing Zang :

"J'ai choisi cet article parce que le titre m'a interpellé: « Viêtnam » et « rappeuse ». Quel est le lien entre les deux ?"

En savoir plus sur l'illustratrice :

Je suis née à Longkou (province de Shandong, Chine) près de la mer. J'ai fait 2 ans d'Art and Design et 1 an de 3D à Pékin. J'ai découvert ensuite Emile Cohl et je suis actuellement en 3ème année Edition.
Site: http://hengjing.jimdo.com/

 

Découvrez les autres illustrateurs