Vous êtes ici

Communiqués de presse et newsletter

L’excellence du reportage multimédia AFP mobilisée dans la couverture de la guerre du Nagorny Karabakh

Lorsque de violents combats opposent le 27 septembre les soldats azerbaïdjanais aux séparatistes du Nagorny Karabakh soutenus par l’Arménie, l’AFP est la seule agence à envoyer de Moscou, Paris, Istanbul et Beyrouth des envoyés spéciaux – reporters photo, vidéo et texte – des deux côtés de la ligne de front, dans les caves de Stepanakert, les rues détruites de Gandja ou sur les routes où les civils fuient les bombardements.

  • 1 / 12

  • 2 / 12

  • 3 / 12

  • 4 / 12

  • 5 / 12

  • 6 / 12

  • 7 / 12

  • 8 / 12

  • 9 / 12

  • 10 / 12

  • 11 / 12

  • 12 / 12

Témoignage de la qualité de notre couverture, nos reportages sont plébiscités par les médias à un niveau inédit pour un conflit gelé depuis de 30 ans aux confins du Caucase. La singularité de l’AFP est une nouvelle fois démontrée : ici la guerre est racontée aussi dans ses aspects humains.


Nous donnons à voir le quotidien sous les bombes, avec des angles uniques comme la vie dans les caves et sous-sols de Stepanakert, les habitants qui font leurs courses dans des magasins désertés en laissant l’argent sur la caisse, une cathédrale, symbole de la haine entre les deux pays, qui est bombardée par deux fois...


Au-delà des indispensables analyses et éclairages, par-delà la couverture institutionnelle en direct des deux capitales, qui s’affrontent aussi à coup de propagande, nous donnons la parole aux habitants, aux combattants des deux camps, pour une couverture équilibrée, vivante, reposant sur nos journalistes sur le terrain, nos sources propres.

Télécharger la version PDF