Vous êtes ici

Communiqués de presse et newsletter

Après la décision de la Commission européenne : l'AFP se félicite de voir son financement public sécurisé

La Commission européenne a rendu une décision suite à la plainte déposée en février 2010 contre la France par une agence de presse allemande pour aide d’Etat en faveur de l’AFP. Elle reconnait les missions d’intérêt général d’agence de presse à rayonnement mondial dévolues à l’AFP et permet la compensation de son coût net par une subvention de l’Etat dans le respect des règles européennes de concurrence.

« Cette décision constitue un moment crucial pour l’AFP. Elle permet à l’Agence de sortir de quatre années d’incertitudes et de sécuriser son financement public, indispensable à l’exercice de ses missions », se réjouit Emmanuel Hoog, Président-Directeur Général de l’AFP. « Il était important que l’ensemble de notre activité relève de l’intérêt général, quel que soit le support, la langue, la provenance ou la destination de l’information. Cette reconnaissance traduit bien le caractère unifié de notre activité ».

Le prochain contrat d’objectifs et de moyens que l’AFP signera avec l’Etat précisera la portée de ces missions d’intérêt général, ses évolutions pour les années à venir, ainsi que les modalités et montants de compensation de son coût net. Ce contrat s’appuiera notamment sur le plan de développement de l’Agence pour les années 2014 à 2018, présenté en décembre 2013 et qui prévoit le renforcement de l’offre de l’Agence dans les axes suivants : vidéo, information sportive, développement international, innovation, service aux clients.

A  propos de l’AFP

L’AFP est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale. Des guerres et conflits à la politique, au sport, au spectacle jusqu’aux grands développements en matière de santé, de sciences ou de technologie. Ses 2.260 collaborateurs, de 80 nationalités différentes, répartis dans 150 pays, rendent compte en six langues de la marche de la planète, 24 heures sur 24.

 

Télécharger la version PDF