Vous êtes ici

Actualité de l'AFP

L'AFP va ouvrir un bureau à Pyongyang

L'Agence France-Presse ouvrira "avant l'été 2016" un bureau à Pyongyang, capitale de la Corée du nord, devenant la deuxième agence internationale à disposer d'une antenne permanente dans ce pays très peu ouvert aux médias internationaux, a annoncé mardi son PDG Emmanuel Hoog.

L'Agence France-Presse ouvrira au premier semestre 2016 un bureau à Pyongyang, capitale de la Corée du Nord, devenant la seconde agence mondiale à disposer d'une antenne permanente dans ce pays très peu ouvert aux médias internationaux, a annoncé mardi son PDG, Emmanuel Hoog.

L'AFP a signé mardi un accord en ce sens avec l'agence nord-coréenne KCNA, qui lui permettra d'installer à Pyongyang un bureau qui produira des textes, des photos et des vidéos. "Nos clients sont très demandeurs d'images en provenance de ce pays", a précisé le PDG.

Ce bureau, qui sera opérationnel au premier semestre, emploiera de façon permanente un photographe et un vidéaste nord-coréens, qui travailleront sous la supervision de la direction régionale de l'AFP en Asie. 

L'accord permettra aussi aux autres journalistes du réseau de l'AFP d'avoir des facilités d'accès et de visa pour venir dans le pays.

Le bureau de Pyongyang viendra enrichir le réseau de l’AFP, qui compte déjà 200 bureaux dans 150 pays. 

L'AFP sera la deuxième grande agence de presse mondiale à ouvrir un bureau à Pyongyang, après l'agence américaine Associated Press. L'agence japonaise Kyodo et l'agence chinoise Chine nouvelle ont également un bureau sur place.

"L’implantation prochaine d’un bureau à Pyongyang participe au renforcement du réseau international de l’agence. L’AFP a vocation à être présente partout dans le monde afin d’assurer sa mission d’information de manière la plus complète possible, notamment par l’image", a déclaré Emmanuel Hoog.

Contactez l'AFP

Vous avez une info, un commentaire à transmettre à l'AFP ? Écrivez-nous par...