Vous êtes ici

Au fil de l'AFP

Nessrin Ali Ahmad et Christy-Belle Geha, lauréates de la première Bourse AFP MENA

L’Agence France-Presse a, pour la première fois, organisé une bourse (francophone) en région Moyen-Orient et Afrique du Nord visant à détecter de futurs talents journalistiques et contribuer à favoriser leur passage dans la vie active.

Organisée dans des conditions particulières en raison de la pandémie, cette première édition a bénéficié du partenariat actif de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) au Moyen-Orient. Les épreuves écrites ont eu lieu le 20 avril sur le Campus connecté de Beyrouth (AUF-MESRI). Des entretiens oraux ont été organisés les 19 et 26 mai.

L’AFP et l’AUF remercient les participantes, et leurs trois universités : l’Université Libanaise (UL), l’Université Saint-Esprit de Kaslik (USEK) et l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ).

Cette bourse s’inscrit dans la politique plus générale de l’AFP en matière de responsabilité sociétale d’entreprise et d’actions en faveur d’une plus grande diversité au sein de ses rédactions. 

 

 

Au terme de ce processus :

Nessrin Ali Ahmad, 23 ans, obtient une bourse de deux mois sur le desk francophone régional de Nicosie.

Etudiante à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ), Mme Ali Ahmad est titulaire d’un Master 1 en « Information et communication », après l'obtention d’une licence en « Histoire et relations internationales ». A la faveur d’un programme d’échanges, elle vient de terminer un Master 2 en Journalisme au Celsa Sorbonne. Après avoir effectué une large partie de sa scolarité dans un lycée français au Congo-Brazzaville, elle a obtenu un baccalauréat (filière ES), mention Bien. Polyglotte, Nessrin Ali Ahmad connaîtra sa première expérience dans un média international, après des stages en radio et à MTV Liban. Elle a aussi animé un blog dans le cadre d’un séjour au Kosovo et créé un podcast sur l’importance des médias alternatifs dans les mouvements sociaux, comme au Liban.

« Intégrer la rédaction de l’AFP me permettra de développer mes capacités en tant que jeune journaliste. Je souhaite mettre à l’épreuve mes connaissances (…) et suis persuadée que j’aurais beaucoup à apprendre de votre équipe », avait notamment souligné Nessrin Ali Ahmad dans sa lettre de candidature.

 

Christy-Belle Geha, 20 ans, obtient une bourse de deux mois au bureau de Beyrouth, au moment où le Liban marquera le premier anniversaire de la terrible explosion du 4 août 2020.

Etudiante à l’Université Libanaise (UL), l'université publique du pays, Mme Geha termine en ce moment une Licence en « Journalisme et Sciences des médias ». Au terme d’études secondaires au collège des Pères Antonins, elle est titulaire de baccalauréats français et libanais (filière S), mention Très Bien. Polyglotte, Christy-Belle Geha connaîtra à l’AFP sa première expérience dans un média international, après un passage au quotidien An-Nahar. Elle a aussi participé à des formations sur les droits des enfants ou encore les questions de genre, notamment avec la May Chidiac Foundation Media Institute et UN Women.

« Je suis très motivée à l’idée de cette expérience (…). Je suis persuadée qu’échanger avec les équipes de l’Agence façonnera encore davantage mon esprit journalistique. Et j’espère également apporter mon plein engagement, mon dynamisme et mes compétences, notamment linguistiques », écrivait Christy-Belle Geha dans sa lettre de candidature.

 

L’AFP Mena et l’AUF MO adressent leurs félicitations aux lauréates.

 

 

A propos de l’AFP 

L’AFP est une agence d’information globale, assurant une couverture rapide, complète et vérifiée des événements de l’actualité comme des thèmes qui façonnent notre quotidien. Avec un réseau de journalistes sans égal, déployé sur 151 pays, l’AFP est en outre un leader mondial de l’investigation numérique. Nos 2 400 collaborateurs, de 100 nationalités différentes, couvrent le monde en six langues, avec une qualité unique de production multimédia en vidéo, texte, photo et infographie.

 

A propos de l’AUF 

L’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) est le premier réseau universitaire au monde avec 1007 établissements membres dans 119 pays, et 59 implantations réparties sur les cinq continents. Opérateur expert en recherche et savoir de la Francophonie créé il y a près de 60 ans, l’AUF intervient dans de nombreux domaines comme la formation, la recherche, le numérique, la gouvernance universitaire, l’entrepreneuriat et l’employabilité des étudiants, ou encore le développement durable. La Direction régionale Moyen-Orient représente l'Agence Universitaire de la Francophonie dans la région. Installée à Beyrouth (Liban), depuis 1993, elle anime un réseau de 89 membres dans 16 pays et dispose de cinq implantations dans trois pays de la région.