Vous êtes ici

Au fil de l'AFP

Aminatou Lamarana Diallo et Patrick-William Yao, lauréats de la 3e Bourse AFP Afrique, parrainée par l’AFD

Pour sa 3e édition, la Bourse AFP Afrique a couronné deux étudiants des instituts de journalisme du CESTI Dakar et de l'ISTC Polytechnique Abidjan.

Le choix de ces lauréats conclut une année d’échanges, de rencontres et d’aide à la formation initiale entre l'AFP et plusieurs écoles de journalisme du Sénégal et de Côte d’Ivoire, grâce au soutien de Agence Française de Développement (AFD).

Ce partenariat avec des instituts de journalisme en Afrique s’inscrit dans une politique plus générale de l’AFP en matière de responsabilité sociétale d’entreprise et d’actions en faveur d’une plus grande diversité au sein de ses rédactions.

Les épreuves de cette 3e Bourse AFP Afrique visaient à mettre les étudiants, pendant une journée, dans des conditions de travail identiques à celles d’une agence de presse, avec traitement de conférence de presse, d’interview, traduction de dépêches depuis l’anglais, sélection de photos et réécriture pour un usage multimédia etc.

 

Stéphane Barbier, directeur du bureau AFP d'Abidjan, dispense des cours aux étudiants de l'Institut des Sciences et techniques de la Communication (ISTC) le 21 avril 2021. © SIA KAMBOU / AFP

 

Le jury a retenu comme lauréats Aminatou Lamarana Diallo, une étudiante sénégalaise de 22 ans du CESTI, et Patrick-William Yao, étudiant ivoirien de 23 ans de l’ISTC.

Ces deux étudiants obtiennent une bourse permettant d’intégrer pendant un mois un bureau AFP en Afrique, et pendant 15 jours les différents services éditoriaux du Siège de l’AFP à Paris.

 

« Je suis ravie d’avoir été sélectionnée, j’espère que cela va me permettre de maitriser davantage l’écriture d’agence et de développer des capacités en photojournalisme et en prise de vue vidéo, aussi bien à Paris que dans un bureau en Afrique », a déclaré Aminatou Lamarana Diallo. Cette passionnée d’image et de vidéo va découvrir pour la première fois une rédaction internationale, après des stages au quotidien L'Observateur et à la télévision publique RTS1 à Dakar.

 

 

 

Même première expérience internationale en vue pour Patrick-William Yao, auteur d’un mémoire sur « la vérification des faits à l’ère d'internet » pour son master à l’ISTC, et initiateur de la page Facebook Abidjan Fact Check contre les infox sur le Covid en Côte d’Ivoire. « Je voudrais approfondir mon savoir en écriture d’agence, augmenter mes connaissances dans le fact checking au Siège de l’AFP à Paris, et aller sur le terrain pour des reportages lors de mon passage dans un bureau de l’Agence », anticipe-t-il.

 

 

 

A propos de l’AFP 

L’AFP est une agence d’information globale, assurant une couverture rapide, complète et vérifiée des événements de l’actualité comme des thèmes qui façonnent notre quotidien. Avec un réseau de journalistes sans égal, déployé sur 151 pays, l’AFP est en outre un leader mondial de l’investigation numérique. Nos 2 400 collaborateurs, de 100 nationalités différentes, couvrent le monde en six langues, avec une qualité unique de production multimédia en vidéo, texte, photo et infographie.

 

A propos de l’AFD

Le groupe Agence française de développement (AFD) est un établissement public qui met en œuvre la politique de la France en matière de développement et de solidarité internationale. Climat, biodiversité, paix, éducation, urbanisme, santé, gouvernance… Nos équipes sont engagées dans plus de 4 000 projets à fort impact social et environnemental dans les Outre-mer français et 115 pays. Nous contribuons ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable (ODD).