Vous êtes ici

Au fil de l'AFP

De l’information, pas des fake news : le rendez-vous historique de l’Europe

Il y a deux mois, le 12 septembre, le Parlement européen votait massivement pour un projet de directive permettant à la presse et aux agences d’espérer être enfin rémunérées par les géants du net. Alors que depuis des années les géants du net reprennent au quotidien des milliers de contenus médias sans payer un centime à ceux qui les produisent.

Ce vote historique du « droit voisin » a été rendu possible grâce à la mobilisation inédite des journalistes et au courage des députés européens malgré une pression intense et sans précédent des grandes plateformes.

Le texte doit maintenant faire l’objet d’un consensus entre le Parlement, le Conseil des ministres et la Commission européenne.

Or, en raison d’une nouvelle campagne de lobbying de grande ampleur, les géants du net sont en passe de réussir à vider le texte de sa substance : ils cherchent à faire exclure du dispositif ce que l’on appelle les « courts extraits », « factuels » ou encore « snippets », à écarter les agences de presse, la presse spécialisée et à réduire la durée de protection du droit voisin.

 

Les faits : l’essence du journalisme


Les faits appartiennent à tout le monde. Chacun peut les relater, les analyser. Mais, lorsqu’un moteur de recherche ou un agrégateur reprend textuellement une production d’un journal ou d’une agence, il paraît normal qu’il paie un droit voisin même s’il ne s’agit que d’un court extrait.

Peut-on envisager une seconde, sous prétexte qu’il s’agit de « courts extraits », de ne pas rémunérer une information factuelle sur le Brexit ? sur un drame de réfugiés au large de la Grèce ?

Imagine-t-on le travail d’enquête et d’écriture nécessaire pour publier ce titre : « Attentat suicide dans un quartier chiite de Bagdad : 32 morts (police, hôpitaux) ». Pour écrire cette simple ligne, le journaliste a enquêté auprès de la police pour déterminer la nature de l’explosion, appelé les hôpitaux pour dresser un bilan, est allé sur place pour décrire les lieux, recueillir des témoignages. Parfois au péril de sa vie car il n’est pas rare qu’un attentat survienne peu après au même endroit. Comme ce fut le cas à Kaboul récemment : 9 journalistes et photographes tués, dont celui de l’AFP, Shah Marai.

Rechercher les faits, c’est aussi écarter les rumeurs qui polluent chaque nouvelle importante : une supposée prise d’otages durant l’attentat de Nice qui avait fait 86 morts en 2016 ou un nouvel attentat à la Tour Eiffel durant la nuit tragique du 13 novembre à Paris… Les deux sont des fausses nouvelles qui envahissent les réseaux sociaux et ne disparaissent que grâce aux vérifications minutieuses des médias.

Ce travail, c’est le quotidien de tous les journalistes, photographes, vidéastes, et le mien à Bagdad, Téhéran, Le Caire, Damas, Beyrouth. Si la reprise des textes des éditeurs et agences échappe au droit voisin au motif qu’il s’agit de courts extraits, la directive sera vidée de sa substance. Cela fera croire que ce qui fait l’essence même de notre métier, la recherche et l’écriture sur des faits avérés, n’a aucune valeur. Et tous les investissements que les éditeurs et les agences de presse réalisent pour apporter cette information au public seront faits en pure perte. Ce sera aussi considérer que les faits ne font pas l’Histoire. Au final, on abandonnera le terrain à ceux qui propagent des fake news.

Exclure les courts extraits conduira les éditeurs et les agences de presse à employer moins de journalistes, à fermer leurs bureaux en Afghanistan, Irak, Iran, Corée du Nord… Quelles seront alors les sources d’information ? Des médias d’Etat ? Des campagnes de désinformation pilotées par des régimes autoritaires ?

Ne laissons pas les « bots », ces robots programmés pour mener des campagnes d’influence et autres « troll farms », prendre le pas un jour sur les reporters. Ni les fictions en ligne se substituer aux faits vérifiés.

Si les courts extraits sont hors du champ du droit voisin, le pillage des contenus continuera. Pour une raison très simple : ce que lisent massivement les internautes, ce qui génère des millions d’interactions sur les sites et donc des revenus considérables pour les plateformes, ce sont précisément ces courts extraits.

 

News contre fake news


Autre cheval de bataille des géants d'Internet, éliminer les agences de presse des droits voisins. Et pourtant, elles sont aux avant-postes de l’actualité. Chaque jour, chaque heure, chaque minute, elles produisent des textes, des photos, des vidéos grâce au maillage serré tissé depuis des années à travers le monde. Elles demeurent l’indispensable boussole qui permet à tous, grâce à des informations vérifiées, pluralistes et complètes, de savoir ce qui se passe de la Syrie à la Russie, des provinces reculées jusqu’aux capitales.

Sans agences, les télévisions, les radios, les journaux, les sites perdent une grande partie de la matière première de l’information. Sans agences, les images deviennent plus rares. Comme les productions des éditeurs, celles des agences sont pillées. Il est indispensable à la démocratie que les agences puissent continuer à exister, et cela passe par leur inclusion, à part entière et au même titre que les éditeurs, dans le champ d’application de la directive.

 

La durée des droits 


Enfin, la durée de protection des droits voisins est un enjeu majeur. Certains veulent la ramener à un an. N’est-il pas absurde que les photos tragiques des attentats de Paris de 2015 puissent être utilisées gratuitement par les géants du net parce que 12 mois sont écoulés ? Il est évident que la durée de vie d’une photo n’est pas limitée à un an et qu’elle fait l’objet de réutilisations régulières. Le bon sens et l’équité imposent de revenir à la durée initialement prévue de 20 ans.

L’Union Européenne peut-elle prendre le risque de vider de sa substance ce droit voisin, alors qu’on assiste à une montée des périls dans le monde et à la multiplication des « fake news » ?

On nous explique avec raison à quel point les élections européennes de mai prochain sont cruciales pour la démocratie. Alors ne détruisons pas un texte du parlement qui a été adopté le 12 septembre par 438 députés, soit une très large majorité, après deux ans de travail.

Ce qui se joue à Bruxelles en ce moment, c’est l’avenir de la presse et de tous les métiers de la création, qu’il s’agisse de la musique, de la littérature, du cinéma, du théâtre, en Europe. Et ce, sans impact négatif pour le consommateur qui continuera à y avoir accès gratuitement.

Mesdames et Messieurs les Ministres, les Députés, les membres de la Commission, les journalistes, les éditeurs comme les agences réclament ensemble une juste rétribution de leur travail et des investissements qu’ils consentent pour informer le public. Voilà pourquoi la mise en place d’un droit voisin non dénaturé est un enjeu crucial pour notre démocratie.

 

Sammy Ketz

AFP Grand Reporter au Moyen-Orient

Lauréat Prix Albert Londres et Prix Bayeux des correspondants de guerre

 

 

Avec le soutien de : 


Allemagne 

  • Antonia Rados, reporter en chef international pour RTL-Allemagne, lauréates de plusieurs récompenses, dont le prix de la télévision allemande, le prix Hanns- Joachim Friedrichs, le prix Hildegard von Bingen, quatre fois primée par la Bavarian TV et le prix Romy en Autriche 
  • Caroline Fetscher, journaliste et éditorialiste pour Der Tagesspiegel. Elle a notamment couvert la guerre au Kosovo en 1999 et le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie à La Haye 
  • Wolfgang Bauer, Grand reporter pour Die Zeit, prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre 2013, 2015 et 2016, prix Nannen du meilleur documentaire 2016, prix Liberty 2016, prix Catholic Media 2012 
  • Ludwig Ring-Eifel, editor in chief of Katholisch Nachristen Agentur GMBH   
  • Katrin Sandmann, ancienne grande reporter pour N24/Welt, PDG de la société de production Kobalt Documentary,  
  • Carsten Stormer, Carsten Stormer, grand reporter à Manille, membre de l’association des reporters “Zeitenspiegel”, auteur de plusieurs livres, Reinhardt & Partner 
  • Kaveh Rostamkhani, documentary photographer 
    Special Mention at Nannen Prize 2017, China International Press Photo Gold Medal 2014, author of "Rebordering Europe" 
  • Andrea Ruebenacker, CEO of KNA 

Autriche

  • Nina Horaczek, Grand reporter du magazine hebdomadaire Falter, Prix Concordia Press 2011, Prix Prof. Claus Gatterer 2014, Prix Prof. Karl Renner 2016 
  • Oscar Bronner, Editeur, Der Standard 

Belgique 

  • Dorian de Meeûs, Rédacteur en chef, La Libre Belgique 
  • Maroun Labaki, ancien chef du desk monde du Soir, président du Press Club Brussels Europe 
  • Christophe Lamfalussy, Grand reporter de La Libre Belgique, Prix Dexia du journalisme, auteur  
  • Alain Lallemand, Grand reporter pour Le Soir, prix Lorenzo Natali 2000, prix Sigma Delta Chi 2002 et 2007. Co-fondateur et administrateur de l’European Investigative Networks (EIC)  
  • Jean-Pierre Martin, grand reporter de RTL Belgique depuis 1984. Il couvre le Moyen-Orient et l’Afrique a été marqué par le drame du Rwanda où il a vécu durant toute l’année 1994  
  • Liesbeth Van Impe, editors-in-chief Het Nieuwsblad/De Gentenaar

Bulgarie 

  • Georgi Mikov, Envoyé spécial à l’étranger de 24 chasa   - 
  • Svetsolav Terziev, Expert pour The Sega Daily, nominé pour le European Press Prize 2015, professeur de journalisme à l’Université et à l’Institut d’Economie de Sofia 
  • Rumiana Chervenkova, rédactrice à l'hebdomadaire économique Capital

Chypre 

  • Katia Savva, Rédactrice en chef de Politis, prix de l’agence de presse chypriote 2017, récompensée par l’ONG chypriote AWARE pour sa couverture des questions de migration et d’intégration  
  • Chrysanthos Tsouroullis, Chief Executive Officer, Dias Media Group / Sigma Radio TV 

Croatie 

  • Sasa Lekovic, Journaliste d’investigation indépendant, président du Investigative Journalism Center, membre du Conseil EU Journalismfund.eu 
  • Branka Valentic, PDG Hina

Danemark 

  • Mads Nissen, photographe documentariste et auteur de trois livres, récompensé par plus de 60 prix internationaux, dont le World Press Photo de l’année 2015  

Espagne 

  • Ángeles Espinosa, Grand reporter d’El Pais, Prix Ortega y Gasset 2001 et 2003, Prix Víctor de la Serna des correspondants à l’étranger 2011 
  • Ignacio Cembrero, Journaliste indépendant, ancien correspondant à l’étranger pour El País 
  • Javier Espinosa, Grand reporter d’El Mundo, Prix Bayeux-Calvados des Correspondants de Guerre 1999, 2005, 2006 et 2012, Prix International de Journalisme "King of Spain" 2000 
  • Rossend Domenech, grand reporter pour El Periodico (Espagne) 
  • Javier Bauluz, Correspondant de guerre et photographe indépendant, prix Pullitzer 1995 
  • José M. Seage, Journaliste indépendant, ancient directeur du bureau de Bagdad de l’agence espagnole EFE 

Finlande 

  • Kimmo Pietinen, nouveau PDG de STT 
  • Rauli Virtanen, former foreign correspondant, professor of journalism, documentary maker, author of seven books 
  • Jussi Eronen, managing director Suomen Kuvalehti, several prizes 

France 

  • Grégoire Deniau, Grand reporter journaliste et reporter d’images, Prix bayeux des correspondants de guerre, prix Albert Londres, prix scoop d’Angers (5 fois),  grand prix au festival de Monaco, prix Ilaria Alpi en Italie, prix Banff au Canada, prix du Vatican 
  • Adrien Jaulmes, Le Figaro, Prix Albert Londres 2002, Prix Bayeux-Calvados des Correspondants de Guerre 2007 
  • Florence Aubenas, grand reporter pour Le Monde, Prix Joseph Kessel 2010, Prix Jean Amila-Meckert 2010, Globe de Cristal 2011, Prix d'Académie 2015 
  • Annick Cojean, présidente du jury du prix Albert-Londres 
  • Alfred de Montesquiou, grand reporter de Paris Match, prix Albert Londres 2012, prix Interallié-Nouveau Cercle 2013 et Prix de la presse 2014 
  • Christophe Ayad, Grand reporter au Monde, ancien chef du service International, prix Albert Londres 2004, prix Bayeux-Jean Marin des reporters de guerre 2004, prix de grand reportage de la Presse quotidienne nationale 2010, prix de l’Initiative européenne 2016

Grèce  

  • Nicholas Voulelis, directeur de "I Efimerida ton Syntakton"  
  • Michalis Psilos, directeur de l’agence ANA 
  • Will Vassilopoulos, vidéaste à l’AFP Athènes 
  • Nikos Konstandaras, éditorialiste à Kathimerini  
  • Giannis Smirlakis, Editor in-chief, Efimerida ton Sintakton (The Journalists' Journal) (Greece)    
  • Giorgos Tsiaras, Foreign desk editor, Efimerida ton Sintakton (The Journalists' Journal) (Greece 

Hongrie 

  • Tamás Richárd Bodoky, Journaliste d’investigation et rédacteur en chef, co-fondateur du centre atlatszo.hu, prix Gőbölyös Soma du journalisme d’investigation 2008, Iustitia Regnorum Fundamentum, prix Hungarian Pulitzer Memorial 

Irlande 

  • Lara Marlowe, Correspondante en France pour The Irish Times, lauréate de trois prix 
  • Geraldine Kennedy, première femme rédactrice en chef pour The Irish Times 2002-2011 et la première femme nommée rédactrice en chef d’un quotidien national en Europe occidentale 

Italie 

  • Lorenzo Cremonesi, Grand reporter du Corriere della Sera, lauréat de nombreux prix dont le Prix Il Premiolino 2018 
  • Maurizio Molinari, redacteur en chef , La Stampa 
  • Alessandro Farrugia, senior foreign affairs, defence and war correspondent for Quotidiano Nazionale, I won the Saint Vincent prize for Journalism (Italy, 2006) the Guidarello prize for Journalism (Italy 2014). 

Lettonie 

  • Uldis Dreiblats, Journaliste d’investigation et éditeur, prix Bonnier 1998 et prix d’Excellence de l’Union des journalistes lettons 2007 

Lituanie 

  • Dovydas Pancerovas,  Journaliste d’investigation de l’émission télévisée “15min Investigative Unit”, prix Peter Greste de la liberté de la presse 2017, prix Vytautas Gedgaudas 2018 
  • Šarūnas Černiauskas,  Journaliste d’investigation de l’émission télévisée “15min Investigative Unit”, prix Peter Greste de la liberté de la presse 2017, prix Vytautas Gedgaudas 2018 
  • Birutė Davidonytė ,  Journaliste d’investigation de l’émission télévisée “15min Investigative Unit”, prix Peter Greste de la liberté de la presse 2017, prix Vytautas Gedgaudas 2018 

Luxembourg 

  • Guillaume Chassaing, rédacteur en chef adjoint Le Quotidien 
  • Dhiraj Sabharwal, rédacteur en chef et directeur adjoint du Tageblatt 
  • Fabien Grasser, rédacteur en chef Le Quotidien, Luxembourg

Malte 

  • Ray Bugeja, Rédacteur en chef du Times of Malta 

Pays-Bas 

  • Bud Wichers, grand reporter, il a notamment travaillé au Moyen-Orient, en Ukraine et en Colombie, producteur de documentaires 
  • Thomas Erdbrink, chef du bureau du New York Times à Téhéran et reporter pour De Volkskrant, prix Zilveren Nipkov 2016, deux prix Tegel 

Pologne 

  • Wojciech Jagielski, ancien journaliste de la Gazeta Wyborcza et de l’agence PAP, actuellement grand reporter au Tygodnik Powszechny, prix Tischner, prix Fikus et Prix Spécial Grand Press 2011, Gazeta PL 
  • Paweł Pieniążek, journaliste indépendant, reporter pour Gazeta.pl et Tygodnik Powszechny, nominé au prix MediaTory 2014, prix Beata Pawlak 2017 et Ambassador Nowej Europy (New Europe Ambassador) 2018 
  • Wojciech Bojanowski, Reporter pour TVN, Journaliste de l’année 2017 et prix du Journalisme d’investigation 
  • Witold Krassowski, World Press Photo 1992 et 2003 
  • Wojciech Druszcz, membre de l'Association polonaise des Artistes Photographes (ZPAF) et de l'Association des Artistes et Compositeurs Polonais (ZAIKS). 
  • Chris Niedenthal,  photographe, World Press Photo 1986 

Portugal 

  • Paulo Moura, independant journalist, Gazeta prize for reporting in Egypt and Libya in 2012 
  • Sofia Lorena, Journaliste pour Público, Prix Gazeta 2011, Finaliste du Gabriel García Márquez Journalism Award 2014 
  • Mário Cruz, photographe de l’agence Lusa et lauréat du World Press Photo 2016 

République Tchèque 

  • Radka Markova, Rédactrice en chef de l’agence de presse tchèque CTK, récompensée en 2003 par le Journalist Quail qui honore des journalistes tchèques de moins de 33 ans 
  • Michal Půr - editor in chief Info.cz, former Brussels correspondent of Czech News Agency 
  • Radek Lain - editor in chief of biggest Czech daily Blesk 
  • Tereza Zavadilova - editor in chief of biggest Czech business daily E15 
  • Lukáš Tomek - editor in chief of biggest Czech sports Daily Lukáš Tomek 
  • Jakub Bazant, sport journalist at Ceska Televize  

Roumanie  

  • Sabina Fati, Correspondante de Radio Free Europe et rédactrice en chef adjointe de l’hebdomadaire Revista 22. Ancienne rédactrice en chef adjointe du quotidien Romania Libera, prix Women of Courage 2017 
  • Ovidiu Nahoi, Rédacteur en chef de RFI Romania, producteur de Geopolitics, contributeur permanent de Dilema Veche, prix spécial du Club de la presse roumain pour la promotion de la démocratie 1999, prix spécial du documentaire télévisé de l’Union des journalistes 2015 

Royaume-Uni 

  • Patrick Cockburn, Grand reporter pour The Independent, Correspondant à l’étranger de l’année 2014, Commentateur de l’année 2013, prix Peace Through Media 2010, Orwell Prize 2009, prix James Cameron 2006, prix Martha Gellhorn 2005  
  • Martin Chulov, Correspondant au Moyen-Orient pour The Guardian, Prix Orwell 2015, Journaliste de l’année de la Foreign Press Association (FPA) 2015  
  • Jason Burke, Grand reporter, Guardian News & Media 
  • Tim Butcher, Author 
  • Anthony Loyd, correspondant de guerre pour le Time of London, récompensés par 15 prix, dont le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre 

Slovakia 

  • Andrej Ban, staff reporter of Dennik N, eight times best journalist in Slovakia 

Slovenia 

  • Novica Mihajlovic, editor Delo daily Newspaper 

Suède 

  • Jonas Eriksson, PDG et directeur éditorial de l’agence de presse suédoise TT 

Photographes 

  • Yann Arthus-Bertrand, Photographe, réalisateur  
  • Georges Bartoli, Photojournaliste 
  • Dimitri Beck, Directeur de la photographie de Polka 
  • Lars Boering, directeur du World Press Photo 
  • Samuel Bollendorff, Photographe, réalisateur 
  • Auberi Edler Grand reporter, documentariste 
  • Corentin Fohlen, Photojournaliste 
  • Guillaume Herbaut, Photojournaliste 
  • Hubert Henrotte Journaliste, Fondateur de l'agence Sygma 
  • Eliane Laffont, Ancienne Présidente de Sygma New York 
  • Jean-Pierre Laffont, Photojournaliste 
  • Jean-François Leroy, Directeur Visa pour l'Image-Perpignan 
  • Pascal Maitre, Photojournaliste 
  • Aris Messinis, chef photographe à l’AFP Athènes, visa d’or news en 2016 
  • Michel Puech, journaliste  
  • Hans Silvester, Photographe 
  • Czarek Sokolowski, veteran AP correspondent, Pulitzer prize 1992 (Pologne) 
  • Chantal Soler, Consultante  
  • Tomasz Tomaszewski, photographe  
  • Gael Turine, Photojournaliste 
  • Véronique de Viguerie, Photographe 
  • Mete Zihnioglu, Directeur de l'agence Sipa Press, Membre de la FNAPPI (Fédération Nationale des Agences de Presse Photos & Informations)

 

Contactez l'AFP

Vous avez une info, un commentaire à transmettre à l'AFP ? Écrivez-nous par...