Vous êtes ici

Communiqués de presse et newsletter

L’AFP s’engage pour une meilleure représentation des femmes dans sa production

Féminisation des titres et des fonctions, attention portée au traitement des violences contre les femmes, rôle accru des expertes… La directrice de l’Information de l’Agence France-Presse Michèle Léridon a lancé une série d’initiatives pour améliorer la représentation des femmes dans les contenus de l’Agence.

En mai dernier, deux journalistes de l’AFP, Aurélia End et Pauline Talagrand, ont été chargées par la directrice de l’Information de rédiger un rapport sur la place accordée aux femmes dans les contenus produits quotidiennement par l’Agence en texte, photo, vidéo et infographie.

Dans leur rapport, les deux auteures soulignent que l’AFP « n’a pas à rougir » de sa production, mais elles soulignent les marges d’amélioration.

Reprenant nombre des préconisations de ce rapport, la directrice de l’Information a précisé à la rédaction un certain nombre de règles et consignes.

Ainsi, la charte de bonnes pratiques éditoriales, qui rappelle les principes fondamentaux et les normes éthiques de l’AFP, se verra complétée d’un point spécifique rappelant à la rédaction de veiller à refléter la diversité de la société dans les contenus AFP. Un autre point sera consacré à la couverture des violences faites aux femmes à travers le monde, avec notamment une attention portée au respect des victimes.

Le Manuel de l’Agencier, dont la refonte est en voie de finalisation, comportera plusieurs chapitres sur ce thème : édicter des règles claires sur la féminisation des titres et fonctions ainsi que sur le traitement des violences conjugales, veiller à la diversification des sources - avec une place plus importante accordée aux expertes - ou encore exercer une vigilance accrue sur les réseaux sociaux. Il y sera aussi indiqué que la description physique ou vestimentaire, comme les mentions sur la situation familiale, ne doivent pas être réservées aux femmes.

Pour faciliter la mise en place de ces mesures, une session de formation à la couverture de faits divers avec un volet spécifique sur les violences faites aux femmes sera proposée. L’organisation d’une demi-journée de sensibilisation sur la représentation des femmes dans les médias ainsi qu’une table ronde à l’AFP avec des personnalités féminines (expertes, élues, …) sont également prévues.

« Ces mesures doivent permettre la visibilité, tant quantitative que qualitative, des femmes. Elles visent aussi à améliorer la qualité de nos contenus : la diversification des sources et une meilleure contextualisation de l’information ne pourront qu’enrichir notre production », déclare Michèle Léridon, directrice de l’Information.

« Cette amélioration correspond également à une demande des rédactions clientes, notamment les radios et télévisions qui sont soumises à l’obligation de diversifier les sources et œuvrer à une plus grande parité parmi leurs invités. » conclut-elle.

 

A propos de l’AFP

L’AFP est une agence d’information mondiale fournissant une couverture rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie des événements qui font l’actualité internationale. Des guerres et conflits à la politique, à l’économie, au sport, au spectacle jusqu’aux grands développements en matière de santé, de sciences ou de technologie. Ses 2.300 collaborateurs, de 80 nationalités différentes, répartis dans 151 pays, rendent compte en 6 langues de la marche de la planète, 24 heures sur 24.

 

Télécharger la version PDF

Le réseau mondial de l'AFP

Le réseau mondial de l'Agence France Presse couvre 151 pays

En savoir plus
En savoir plus

Contactez l'AFP

Vous avez une info, un commentaire à transmettre à l'AFP ? Écrivez-nous par...