Vous êtes ici

Communiqués de presse et newsletter

Série de nominations à l'AFP (rédactions en chef)

Philip Chetwynd, 43 ans, rédacteur en chef de l'AFP pour l'Asie-Pacifique, est nommé Rédacteur en chef central en remplacement de Florence Biedermann, nommée Directrice de la région Europe/Afrique. Il prendra ses fonctions le 1er octobre prochain.

 

De nationalité britannique, Philip Chetwynd entre à l’AFP en 1996 en tant que journaliste au desk Moyen-Orient à Nicosie puis à la direction Asie-Pacifique à Hong-Kong. Il est ensuite nommé directeur adjoint du bureau de Pékin jusqu’en 2001, puis occupe plusieurs postes de journaliste à Paris et Hong-Kong, où il sera nommé rédacteur en chef adjoint puis rédacteur en chef de la région Asie-Pacifique en 2006. De la Corée du Nord à l’Iran en passant par le Yémen et la Mongolie, il a réalisé des reportages dans une vingtaine de pays et couvert ou supervisé de nombreux événements comme les attentats du 11 septembre, les tsunamis de 2004 et 2011, le conflit en Afghanistan … Il a également contribué au développement du service vidéo en Asie et à la création de la première rédaction multimédia de l’AFP à Hong-Kong.

 

 

Christophe Vogt, 46 ans, Adjoint au Rédacteur en chef central, est nommé Rédacteur en chef France. Il prend ses fonctions le 19 juin.

 

Entré à l’AFP en 1994 comme correspondant de l’agence à Bonn puis à Francfort où il traite notamment la Bundesbank, il se consacre durant une dizaine d’années aux sujets économiques et participe à la couverture de la naissance de l'euro en tant que reporter chargé de la macroéconomie mondiale à Paris. En 2000, il est nommé à New York au service économique chargé de suivre la finance américaine. De ce poste, il participe à la couverture des attentats du 11 septembre et des scandales comptables qui mèneront notamment à la retentissante faillite d'Enron. En 2003, Christophe Vogt est nommé à Washington pour prendre la tête du service économique de l’AFP en Amérique du Nord. Il est ensuite correspondant en Afghanistan d'avril à septembre 2006, couvrant essentiellement l'insurrection des talibans. De retour à Washington en septembre 2006, il est nommé adjoint au rédacteur en chef régional, poste qu’il occupera pendant 5 ans, avant de devenir l’adjoint de la rédactrice en chef centrale de l’AFP à partir de septembre 2011.

 

 

Catherine Triomphe, 47 ans, remplace Christian Chaise, nommé Directeur régional pour le Moyen-Orient, au poste de Rédacteur en chef Europe/Afrique. Elle prendra ses fonctions en décembre.

 

Diplômée d’HEC et d’un Master de journalisme de l’Université de Berkeley, Catherine Triomphe fait ses débuts dans le journalisme aux Etats-Unis, avant d’entrer à l’AFP en 1990 comme journaliste au reportage économique puis comme correspondante au bureau de Moscou. Après une formation à la réalisation de documentaires, elle intègre le service Vidéo de l’Agence en 2001 avant d’être nommée chef de la rédaction au bureau de Bruxelles de 2006 à 2009. Elle occupe ensuite le poste d’adjointe à la directrice de la rédaction.

 

 

Pierre André-Romagny, 46 ans, est nommé Rédacteur en chef technique en remplacement de Pierre Célérier qui rejoint la Direction de l'information au poste d'Adjoint au Directeur. Il prendra ses fonctions le 1er juillet prochain.

 

Entré à l'AFP en 1990, Pierre André-Romagny est un spécialiste des réseaux et de l'image. Responsable " Réseaux et Infrastructure " à Paris depuis 2007, il a auparavant occupé pendant huit ans le poste de responsable technique régional Asie-Pacifique, période durant laquelle il a tissé des liens étroits avec la rédaction. Il a également participé activement au déploiement d'Image Forum.

 

 

A  propos de l’AFP

L’AFP est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale. Des guerres et conflits à la politique, au sport, au spectacle jusqu’aux grands développements en matière de santé, de sciences ou de technologie. Ses 2.260 collaborateurs, de 80 nationalités différentes, répartis dans 150 pays, rendent compte en six langues de la marche de la planète, 24 heures sur 24.

Télécharger la version PDF

Contactez l'AFP

Vous avez une info, un commentaire à transmettre à l'AFP ? Écrivez-nous par...