Vous êtes ici

Prix et récompenses

Trois photographes de l'AFP primés au World Press Photo 2017

L'édition 2017 du concours annuel du World Press Photo a distingué trois reporters-photographes de l'AFP.

Ameer Alhalbi a reçu le 2ème prix dans la catégorie « Spot News – Stories » pour une série de photos prises entre avril et novembre 2016 dans la ville d’Alep, en Syrie. Ses images poignantes montrent les conséquences des bombardements aériens sur la ville où civils et Casques blancs viennent secourir et évacuer les blessés au milieu des décombres.

Ameer Alhalbi, photographe syrien de 21 ans, a débuté sa carrière de reporter-photographe en 2013 et entame sa collaboration avec l’AFP en février 2016 pour couvrir le conflit syrien dans la ville d’Alep. Il témoigne du quotidien de la population sous les bombardements dans un billet du blog AFP « Making-of », intitulé « Jour d’enfer à Alep ».

  • afp-ameer-alhalbi
    1 / 10

  • afp-ameer-alhalbi
    2 / 10

  • 3 / 10

  • afp-ameer-alhalbi
    4 / 10

  • afp-ameer-alhalbi
    5 / 10

  • afp-ameer-alhalbi
    6 / 10

  • afp-ameer-alhalbi
    7 / 10

  • afp-ameer-alhalbi
    8 / 10

  • afp-ameer-alhalbi
    9 / 10

  • afp-ameer-alhalbi
    10 / 10

Abd Doumany a reçu le 2ème prix dans la catégorie « Spot News – Singles » pour l'image de deux enfants blessés dans un hôpital de fortune de la ville de Douma à la suite d'un raid aérien des forces du régime.
Abd Doumany, photographe syrien de 26 ans, couvre le soulèvement populaire syrien depuis son déclenchement et débute sa collaboration avec l’AFP en 2014. Son portfolio d’enfants victimes des raids aériens du régime syrien à Douma sera récompensé au CHIPP 2015, puis au World Press Photo 2016 et aux Istanbul Photo Awards 2016. Un billet du blog « Making-of » est consacré à cette couverture.

Abd Doumany

 

Noel Celis, s’est vu décerner le 3ème prix dans la catégorie « General News – Singles » pour son travail sur la prison surpeuplée de Quezon City aux Philippines. Conçue pour accueillir 800 détenus, la maison d'arrêt héberge près de 4.000 prisonniers qui s'entassent les uns sur les autres aussi bien dans les cellules que dans la cour de la prison, ne laissant aucun espace pour circuler.
Noel Celis, photographe philippin de 33 ans en poste à Manille, rejoint l’AFP en 2009 après avoir travaillé pour The Manila Times et The Manila Bulletin. Une exposition sur sa couverture du typhon Haiyan lui est consacrée lors de l'édition 2014 de Visa pour l'Image et l'une de ses images fait la couverture de Time Magazine en novembre 2013. Peu après l’élection présidentielle en 2016, il commence à suivre l’impact de la politique anti-criminalité menée par Rodrigo Duterte. Celis raconte la dureté de cette couverture dans un article du blog « Making-of ». Son travail sur ce sujet a d’ores et déjà été récompensé par le prix International Varenne Nikon 2016 de la Fondation Varenne.

Noel Celis

 

Le premier prix du World Press Photo a été remporté par le photographe turc Burhan Ozbilici. Les juges ont salué le courage du photojournaliste de l'agence Associated Press (AP), qui a pris cette photo le 19 décembre alors que Mevlüt Mert Altintas, un policier âgé de 22 ans qui n'était pas de service, tirait neuf balles sur l'ambassadeur de Russie à Ankara, Andreï Karlov. Le policier avait ensuite été lui-même abattu, après avoir lancé "Allah Akbar" et affirmé vouloir venger Alep.

Contactez l'AFP

Vous avez une info, un commentaire à transmettre à l'AFP ? Écrivez-nous par...