Vous êtes ici

Prix et récompenses

Hector Retamal reçoit le prix du “Photographe d’agence de l’année” 2020 du journal The Guardian

Le quotidien britannique a distingué le photographe chilien basé à Shanghaï notamment pour sa couverture de la crise à Wuhan, la ville où les premiers cas de Covid-19 ont été détectés. Tout au long de l’année 2020, il est retourné dans cette mégalopole chinoise, témoignant aussi de son retour à la vie.

 

Hector Retamal avait rejoint Wuhan le 23 janvier 2020, quelques heures à peine avant sa mise en quarantaine. Avec le reporter Sébastien Ricci et le JRI Leo Ramirez, ils forment pendant huit jours l’unique équipe dépêchée par une agence internationale, dans cette ville coupée du monde. Les rues sont désertes, les habitants calfeutrés et les hôpitaux saturés. Leurs images seront un avant-goût de la crise sanitaire qui a fait, depuis 1,6 millions de morts dans le monde.

Hector Retamal a raconté ses “Quatre saisons à Wuhan” sur le blog Making-of de l’AFP.

La photo emblématique de son travail sur la pandémie reste celle du corps sans vie d’un homme à terre, à deux pas d’un hôpital : “L’image du cadavre de ce vieil homme resté sur la chaussée et de l’agitation autour de lui incarnait la crise plus que tout autre.”

 

 

“Après un reportage, je me demande toujours ce que les gens sont devenus. Cette année à Wuhan m’a permis de revoir certaines personnes et de m’assurer qu’elles allaient bien. J’ai apprécié de pouvoir observer l’évolution de la ville au fil des mois”, ajoute Hector Retamal.

Phil Chetwynd, directeur de l’Information de l’AFP, souligne que “la reconnaissance du Guardian ne pouvait pas être plus méritée. Le reportage d'Hector à Wuhan contient quelques-unes des images les plus emblématiques de cette période extraordinaire. Elles constitueront un document historique de la pandémie. Elles témoignent de l'immense talent d'Hector en tant que photographe, ainsi que du courage et de la compétence de toute l'équipe de l'AFP qui était en première ligne à Wuhan lorsque cette histoire capitale a éclaté.”

Hector Retamal, Leo Ramirez, et Sébastien Ricci ont également raconté la descente aux enfers de Wuhan dans  “Destination: Virus”, à lire sur le Blog Making-of de l’AFP.

Hector Retamal rejoint Bülent Kiliç (édition 2014) sur la liste des photographes AFP récompensés par The Guardian pour le prix du “Photographe d’agence de l’année”.

Né à Peñaflor au Chili le 15 septembre 1975, Hector Retamal est photographe pour l’AFP depuis 2012. Passé d’abord par San José au Costa Rica, il a ensuite rejoint Haïti pendant 5 ans où il a notamment couvert l’épidémie de choléra sur l’île. Depuis 2019, il est basé à Shanghaï.