Vous êtes ici

Communiqués de presse et newsletter

« Prix Michèle Léridon » pour la diversité dans les médias : les candidatures sont ouvertes

Afin d’honorer sa mémoire et de poursuivre l’engagement de Michèle Léridon en faveur d’une meilleure représentation de la diversité dans les médias, l’AFP, l’Arcom et l’association La Chance lancent la première édition du « Prix Michèle Léridon ». 

Ce concours s’adresse à l’ensemble des étudiantes et étudiants ayant suivi les enseignements de La Chance en 2019, 2020 et 2021 sans être parvenus, à l’issue de cette formation, à intégrer l’une des écoles de journalisme reconnues par la profession. 

Celles et ceux qui souhaitent participer à ce concours doivent envoyer un dossier à l’AFP composé : d’un curriculum vitae, d’une lettre de motivation, d’une vidéo de présentation et de trois travaux journalistiques (publiés ou non). 

Les finalistes seront reçus le 16 mai 2022 pour un entretien avec le jury, composé de membres de l’AFP et de l’Arcom. Le nom du lauréat ou de la lauréate sera annoncé le 24 mai 2022 lors d’une cérémonie de remise du Prix. 

Le lauréat ou la lauréate se verra offrir un CDD de trois mois à l’AFP, ce qui lui permettra de découvrir un ou plusieurs services ou bureaux de l’Agence. Il ou elle recevra également 5.000 euros attribuée par l’Arcom.

Roch-Olivier MAISTRE, président de l’Arcom : « Nous sommes heureux de poursuivre l’engagement porté par Michèle en faveur d’une plus grande diversité dans les médias. Ce prix poursuivra son action en incarnant les causes qui l’ont animée toute sa carrière : celles de l’accès à une information fiable et de qualité pour toutes et tous, de l’égalité des chances, du partage des points de vue et des expériences. »

Fabrice FRIES, président-directeur général de l’AFP : « L’AFP veut rendre sa rédaction plus représentative de la société dont elle rend compte. Ce Prix sera un des leviers de cette politique, dans la fidélité aux engagements de Michèle Léridon. »

Marc EPSTEIN, président de La Chance : « Attachée à l’égalité des chances, partisane d’une plus grande diversité parmi les journalistes et alliée fidèle de La Chance, Michèle aurait été émue et heureuse de découvrir ce Prix. »

Diplômée en sciences économiques et du Centre de formation des journalistes (CFJ), Michèle Léridon avait consacré toute sa carrière au journalisme, en presse écrite puis à l’Agence France-Presse (AFP), qu’elle avait rejointe en 1981 et au sein de laquelle elle avait occupé de nombreuses fonctions. Directrice-adjointe du bureau d’Abidjan, où elle avait couvert les conflits au Liberia et en Sierra Leone, adjointe au rédacteur en chef Europe Afrique, cheffe du service des informations sociales, directrice du bureau de Rome, elle était devenue en 2014 la première femme directrice de l’Information de l’Agence.

Michèle Léridon avait été désignée par le président de l’Assemblée nationale pour siéger au collège du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) en 2019. En charge notamment de la déontologie des programmes et du pluralisme politique, elle avait assuré le suivi de plusieurs scrutins, notamment les élections européennes de 2019 ou le référendum de 2020 en Nouvelle-Calédonie.

Télécharger la version PDF