Vous êtes ici

Communiqués de presse et newsletter

L’AFP entame l’extension de son contrat de fact-checking avec Facebook à de nouveaux pays

L’AFP, qui a déjà un contrat de fact-checking avec Facebook France, annonce l’extension de celui-ci au Brésil, à la Colombie et au Mexique. Trois nouveaux pays viendront compléter le projet et seront annoncés prochainement. L’Agence produira des articles de fact-checking qui seront accessibles à l’ensemble du public via des déclinaisons du blog AFP Factuel (lancement en juin).

Ces sites en anglais, espagnol et portugais reprendront le modèle de Factuel (factuel.afp.com) consacré à la vérification et à la démystification des fausses informations propagées en ligne. Des journalistes de l’Agence basés en France y vérifient factuellement des informations potentiellement douteuses et fournissent le contexte nécessaire quand il manque. Ce projet inclut également la vérification des images, domaine dans lequel l’AFP dispose d’une forte expertise. Le choix des contenus à vérifier, dont une partie sont postés sur Facebook et signalés par la plateforme, est effectué par l’AFP en toute indépendance.

 

La collaboration étendue de Facebook et de l’AFP s’inscrit donc dans la continuité du contrat conclu en 2017 entre la plateforme et cinq médias français, dont l’AFP. Au-delà, le travail des nouvelles équipes qui vont être mises en place profitera à l’ensemble des productions de l’Agence en texte, photo, vidéo et infographie, au moment où le fact-checking devient un format journalistique de plus en plus utile face à la prolifération de la désinformation.

 

Ce contrat vient s’ajouter aux initiatives et partenariats mis en place par l’AFP ces dernières années :

  • Une participation à CrossCheck, projet de journalisme collaboratif lancé par First Draft pour l’élection présidentielle française de 2017 ;
  • La reconnaissance de l’IFCN qui a admis l’AFP parmi les 50 médias signataires de son Code of Principles ;
  • Un partenariat avec l’«Initiative pour la fiabilité de l’information » ou « Journalism Trust Initiative » de Reporters sans frontières (RSF), un dispositif innovant contre la désinformation ;
  • Une collaboration avec Africa Check, ONG reconnue mondialement pour son travail de vérification des informations en Afrique et dont l’AFP a été à l’origine de la création.

 

« Nous nous réjouissons de ce nouveau contrat, qui témoigne de la légitimité et de l’expertise de l’AFP dans la vérification de l’information. A l’heure où prolifèrent les fausses informations, cette démarche s’inscrit au cœur de nos pratiques dans l’ensemble de notre réseau mondial et des missions de l’Agence depuis ses débuts », déclare Michèle Léridon, Directrice de l’Information de l’AFP.

 

Tessa Lyons, Product Manager chez Facebook, ajoute : « nous nous engageons dans la lutte contre la propagation de fausses informations sur Facebook mais nous ne pouvons y arriver seuls. L’AFP est un média respecté et reconnu qui dispose d’une connaissance approfondie du contexte local dans de nombreux pays à travers le monde. L’extension de notre contrat à de nouveaux pays renforce nos efforts dans la lutte contre la désinformation ».

 

A propos de l’AFP

L’AFP est une agence d’information mondiale fournissant une couverture rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie des événements qui font l’actualité internationale. Des guerres et conflits à la politique, à l’économie, au sport, au spectacle jusqu’aux grands développements en matière de santé, de sciences ou de technologie. Ses 2.400 collaborateurs, de 80 nationalités différentes, répartis dans 151 pays, rendent compte en 6 langues de la marche de la planète, 24 heures sur 24.

Télécharger la version PDF

Contactez l'AFP

Vous avez une info, un commentaire à transmettre à l'AFP ? Écrivez-nous par...