Vous êtes ici

Communiqués de presse et newsletter

L’AFP diffuse en exclusivité les résultats de la première vague du baromètre numérique REC, conduit par l’Institut GfK

Dans le cadre de son étude barométrique trimestrielle, conduite auprès de 1.000 internautes français âgés de 15 à 65 ans, et en association avec l’Agence France-Presse, le baromètre REC (Référence E-Content) de l’Institut d’études GfK décrypte et analyse les comportements des internautes français en matière de consommation de contenus numériques. Le REC offre une vue d’ensemble des marchés du livre, de la musique, de la vidéo, du jeu vidéo, des logiciels et applications, de la presse et du Web 2.0.

Dans le cadre de son étude barométrique trimestrielle, conduite auprès de 1.000 internautes français âgés de 15 à 65 ans, et en association avec l’Agence France-Presse, le baromètre REC (Référence E-Content) de l’Institut d’études GfK décrypte et analyse les comportements des internautes français en matière de consommation de contenus numériques. Le REC offre une vue d’ensemble des marchés du livre, de la musique, de la vidéo, du jeu vidéo, des logiciels et applications, de la presse et du Web 2.0.

Dans le cadre de son étude barométrique trimestrielle, conduite auprès de 1.000 internautes français âgés de 15 à 65 ans, et en association avec l’Agence France-Presse, le baromètre REC (Référence E-Content) de l’Institut d’études GfK décrypte et analyse les comportements des internautes français en matière de consommation de contenus numériques. Le REC offre une vue d’ensemble des marchés du livre, de la musique, de la vidéo, du jeu vidéo, des logiciels et applications, de la presse et du Web 2.0.

L’un des enseignements majeurs de cet indicateur réside dansla connaissance et l’évaluation des marchés de contenus numériques : les sites de réseaux sociaux sont-ils toujours autant fédérateurs? Quelle est la proportion du payant par rapport aux supports gratuits dans la navigation en ligne ? Quel type de presse est le plus consulté en situation de mobilité ? A partir de quels sites  Internet  les français téléchargent de la musique? Quels écrans arrivent en tête pour partager le contenu ?

Dévoilée lors de cette première vague, l'ordinateur reste de loin l'écran le plus utilisé par les internautes pour surfer sur les réseaux sociaux ou regarder des vidéos, le portable ou la tablette restant encore très minoritaires pour ces usages, selon le baromètre REC de l’Institut GfK diffusé en exclusivité par l'AFP.

Pour 93% des personnes interrogées fréquentant des sites de réseaux sociaux, de partage de contenus, de blogs ou de forums, l'ordinateur reste l'appareil principal pour surfer.

Seuls 5% de ces internautes indiquent utiliser l'écran d'un téléphone portable pour visiter ces sites, et 1% l'écran d'une télévision ou d'une tablette.

Ce n'est pas complètement faux de parler de l'émergence des Smartphones dans les comportements, du boom des applications et des contenus disponibles, mais il ne faut pas enterrer l'ordinateur qui reste, et de loin, le principal écran d'accès à internet, notamment pour des raisons de confort et de taille,

souligne Philippe PERSON, directeur de clientèle "Entertainment" chez GfK.

L'ordinateur reste également l'écran principal pour 71% des internautes adeptes des vidéos "numériques" (type "Video à la demande" ou celles visionnées sur des sites comme YouTube, ndlr), contre 23% pour la télévision ou encore 9% pour l'écran d'une tablette.

Concernant les contenus gratuits, ce sont les séries TV qui sont les plus téléchargées ou visionnées (61%), suivies par les films, les vidéos amateurs et les documentaires.

Les sites de partage de vidéos - tels Youtube et Dailymotion - sont les plus utilisés pour se procurer des vidéos numériques gratuites (68%), les réseaux sociaux n'arrivant qu'en quatrième position.

Interrogés sur leurs habitudes et leurs recherches lorsqu'ils vont sur les réseaux sociaux, les internautes sont 56% à déclarer y "entretenir des relations", 55% à "suivre l'actualité de leurs contacts", 47% disent y regarder des photos et 32% des vidéos.

Quant au livre numérique, seuls 28% des téléchargements ou consultations concernent des ouvrages payants, la grande majorité restante concernant des œuvres mises à disposition gratuitement.

La littérature et les romans sont en tête des téléchargements et des consultations (55%), suivis par les ouvrages "pratiques" (de la cuisine au jardinage).

Enfin, sondés sur leurs habitudes en termes de lecture de la presse numérique, les internautes qui en consomment continuent cependant à lire, pour 56% d'entre eux, la presse papier. La presse quotidienne nationale arrive largement en tête des consultations, plébiscitée par 73% des consommateurs.

 

Retrouvez l’intégralité des résultats du baromètre Référence E-Content le site Internet de GfKwww.gfkrt.com/france et sur Twitter www.twitter.com/gfkfrance.

 

A propos de l’AFP

L’AFP est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète sur les événements qui font l’actualité internationale, des guerres et conflits à la politique, au sport, au spectacle jusqu’aux grands développements en matière de santé, de sciences ou de technologie. Ses 2.900 collaborateurs répartis dans 165 pays rendent compte en six langues de la marche de la planète, 24 heures sur 24, en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie. Pour en savoir plus connectez-vous surwww.afp.com

A propos du groupe GfK

Le groupe GfK offre les connaissances indispensables à l'industrie, aux distributeurs, aux sociétés de services et aux médias dans leur prise de décisions sur les marchés. Le groupe propose une gamme complète de services liés à l'information et au conseil par ses trois secteurs d'activité que sont Custom Research, Retail and Technology et Media. Le N°4 mondial des sociétés d'études de marché est présent dans plus de 100 pays et emploie plus de 10 000 collaborateurs. En 2009, le groupe GfK a réalisé un chiffre d'affaires de 1,16 Milliard d'Euros. Pour de plus amples informations, visitez notre site web :www.gfk.com. Suivez nous sur Twitter :www.twitter.com/gfk_group.

Contacts presse :

AFP :
Pierre Fernandez 01 40 41 49 23 /pierre.fernandez@afp.com

GfK :
Raphaël Couderc : 01 47 14 21 78  /raphael.couderc@gfk.com 
Violaine Djen-Louandre 01 47 42 48 15 /violaine.louandre@fleishmaneurope.com
Adrian Verdugo : 01 70 69 04 17  / adrian.verdugo@fleishmaneurope.com