Vous êtes ici

Communiqués de presse et newsletter

L'AFP affiche une légère croissance de ses revenus commerciaux en 2020 et dégage un résultat net historique

Au cours de sa réunion du 14 avril 2021, le Conseil d’administration de l’AFP a approuvé les comptes de l’exercice 2020, seconde année d’exécution du plan de transformation de l’Agence et du nouveau contrat d’objectifs et de moyens qui la lie à l’Etat jusqu’en 2023.

En dépit de la pandémie, les recettes commerciales de l’AFP, de 166,4 M€ en 2020, ont progressé à taux de change comparables de 0,8 M€ par rapport à 2019, sous l’effet principalement de l’essor accéléré de son activité d’investigation numérique et, à moindre titre, de son offre vidéo.

Le produit enregistré au titre de la compensation par l’Etat du coût net des missions d’intérêt général s’est élevé à 115,5 M€, en baisse de 9 M€ par rapport à 2019.

Les charges d’exploitation sont inférieures de 9,2 M€ à taux de change comparable à celles de 2019. Ce recul est lié à l’impact du plan de transformation, dont les coûts de mise en oeuvre pesaient plus fortement en 2019 et dont les effets représentent en 2020 plus de 65% des 14 M€ d’économies prévues à l’horizon 2023, ainsi qu’aux économies non récurrentes liées à la pandémie – missions internationales drastiquement réduites, événements sportifs annulés.

Les comptes approuvés font apparaître un résultat d’exploitation de 8,9 M€, en progression à taux de change comparable de 8% par rapport à 2019.

Le résultat net s’établit à un niveau historique pour l’Agence de 5,3 M€ – pour mémoire, le résultat net avait été en 2019 positif pour la première fois depuis 2013, à 0,4 M€. Son produit sera utilisé à accélérer le désendettement de l’AFP.

Le début d’année 2021 ressemble à ce que l’AFP a connu en 2020 : progression des recettes commerciales et maîtrise des charges sous l’effet conjoint du plan de transformation et de la pandémie.

L’AFP engage ce mois-ci les travaux dans son siège historique de la place de la Bourse, désormais vidé de ses occupants. La durée des travaux devrait être de 13 mois, le coût du projet de 8,8 M€ et l’économie générée par la fin de la location de l’immeuble de la rue Vivienne de 2,5M€ en année pleine. L’opération permettra la réunion de la rédaction parisienne sur un seul site, ce qui permettra de gagner en fluidité et en rapidité.

Enfin l’AFP restructure sa dette, ce qui doit lui permettre d’économiser sur la durée des emprunts existants des intérêts cumulés à hauteur de 6,7 M€.

Télécharger la version PDF