Vous êtes ici

Communiqués de presse et newsletter

La coalition « Objectif Désinfox » réunit 21 médias français dont l’AFP avec le soutien de Google France

La coalition Objectif Désinfox, lancée le 6 décembre dernier par l’AFP et soutenue par Google France, réunit à ce jour 21 médias français, déterminés à lutter ensemble contre la désinformation lors des élections présidentielle et législatives de 2022.

Forts de leur expérience au sein du projet collaboratif de vérification « CrossCheck » de février 2017, l’Agence France-Presse (AFP) et Google France ont annoncé le 6 décembre dernier la création d’un programme de lutte contre la désinformation intitulé « Objectif Désinfox ». A l’occasion d’un nouveau moment critique pour le débat démocratique, l’AFP a décidé de s’engager à nouveau au service des médias français, en partageant son expertise de leader mondial de l’investigation numérique et en soutenant les efforts de vérification des médias partenaires. 

Au sein de cette coalition ouverte jusqu’en juin à l’ensemble des rédactions françaises, les médias partenaires vont unir leurs forces pour lutter contre les infox, mettre en commun leurs fact-checks pour les rendre plus visibles et répondre aux demandes de vérification du grand public.

Au 8 février, 21 médias ont rejoint la coalition et débuté leurs travaux : 20 Minutes, AFP, Arte, BFMTV, Euronews, Fact & Furious, FactoScope, France24, Konbini, LCI, M6, Mediacités, Phosphore, Rue89 Bordeaux, Rue89 Strasbourg, RFI, Radio France Maghreb 2, RMC, RTL, TF1 et TV5 Monde.

Ce projet coordonné en totale indépendance par l’AFP, avec le soutien de Google France, entend combattre la désinformation sur plusieurs fronts :  

• En donnant l’accès à l’ensemble des rédactions partenaires à des modules de formation à l’investigation numérique réalisés par l’AFP.

• La mise à disposition d’outils numériques utiles à la vérification d’informations en ligne (Label Fact Check, Google Image Search, Trends, PinPoint, Invid-WeVerify, Politoscope développé par le CNRS, et le compteur de tweets et d’autres outils ad-hoc proposés par Visibrain). L’INED s’associe également à cette nouvelle coalition en tant que partenaire académique.

• En animant une plateforme sur laquelle les factcheckeurs de l’AFP pourront partager leur expertise et aider leurs confrères. L’AFP livrera également gracieusement aux médias partenaires son « fil » fact-check #elections2022.

En rendant visible le travail de vérification de tous les médias partenaires en créant une page dédiée sur le site AFP Factuel, ainsi que des comptes dédiés à l’opération sur les réseaux sociaux pour que le grand public ait accès à un maximum de fact-checks. 

• En rapprochant le travail de vérification des attentes du grand public par un dispositif de signalement des fausses informations. Chaque citoyen pourra interpeller la coalition sur les propos d’un candidat ou sur des publications circulant sur les réseaux sociaux.

Fabrice Fries – PDG de l’Agence France-Presse : « Il est de la mission de l’AFP de partager son expérience de leader de l’investigation numérique, mais le combat contre la désinformation est l’affaire de toutes les rédactions, c’est pourquoi nous mettons tout en œuvre pour que ce rassemblement soit le plus large possible. »

Sébastien Missoffe – Directeur Général de Google France : « Chaque année, Google forme des milliers de journalistes aux outils du numérique, notamment sur les technologies utiles à la vérification d’informations en ligne. Ce partenariat avec l’AFP permet d’amplifier ces formations, à l’aube des élections présidentielle et législatives. Notre objectif commun est de permettre l’émergence du débat démocratique, grâce à une information de qualité, qui est le rempart le plus efficace contre la désinformation. »

Thierry Thuillier – Directeur Général adjoint Information du Groupe TF1 : « La crise du Covid tout comme l’intensité de la campagne présidentielle, notamment sur les réseaux sociaux, démontrent la nécessité pour l’ensemble des médias de faire front pour lutter contre la désinformation qui menace les fondements de nos démocraties. C’est cette démarche et cette responsabilité qui nous animent. Cette décision s’inscrit dans la droite ligne du développement des Vérificateurs lancés il y a deux ans. En plus de proposer chaque jour des contenus et des rendez-vous sur nos antennes de TF1, LCI et notre site TF1 INFO, 40 journalistes de nos rédactions ont été sensibilisés et formés aux outils de fact-checking. » 

Rendez-vous sur Objectif Désinfox

 

Contacts presse :  

Google : presse-fr@google.com

AFP : Boris Bachorz – boris.bachorz@afp.com

 

À propos de Google

La mission de Google est d’organiser les informations à l’échelle mondiale pour les rendre accessibles et utiles à tous. Google est une filiale d’Alphabet Inc. et a ouvert ses premiers bureaux en France en 2011. Google est une entreprise de technologies, notamment fournisseur de solutions innovantes et utiles aux entreprises et aux citoyens français. Google a aussi une présence en régions à travers ses Ateliers Numériques situés à Rennes, Nancy, Saint-Etienne et Montpellier.

 

À propos de l’AFP

L’AFP est une agence d’information globale, assurant une couverture de l’actualité mondiale dans tous les domaines. Depuis 2017, l’AFP a bâti le premier réseau d’investigation numérique au monde avec plus de 120 journalistes couvrant à ce jour 85 pays. Ces fact-checkers en pointe dans la lutte contre la désinformation publient en 24 langues sur le site factuel.afp.com.

Télécharger la version PDF