Vous êtes ici

Communiqués de presse et newsletter

Elections 2022 : fin des travaux de la coalition « Objectif Désinfox » lancée par l’AFP et Google contre la désinformation

La coalition de lutte contre la désinformation Objectif Désinfox, rassemblant 23 médias français et soutenue par Google, mettra prochainement fin à ses travaux après l’élection du président de la République et la constitution d’une nouvelle Assemblée.

Pendant plus de 20 semaines cruciales pour la démocratie, la coalition, lancée en février par l’AFP avec le soutien de Google, a publié 202 fact-checks et 23 vidéos dans une campagne bousculée par la crise sanitaire et la guerre en Ukraine.

Cette coalition compte 23 médias et 180 journalistes : 20 Minutes, AFP, Arte, BFMTV, Euronews, Fact & Furious, FactoScope, France24, Konbini, LCI, M6, Mediacités, Phosphore, Rue89 Bordeaux, Rue89 Strasbourg, RFI, Radio France Maghreb 2, RMC, RTL, TF1, TV5 Monde, Mon Quotidien et l’ACTU.

Pauline Talagrand, rédactrice en chef adjointe Investigation numérique : « il était essentiel de se mobiliser le plus largement possible pour contribuer chacun à notre échelle à la protection de ces deux scrutins capitaux. Comme l’ont démontré les travaux d’Objectif Désinfox, la désinformation n’est pas toujours spectaculaire mais ressemble davantage à une guerre d’usure qui ne doit pas, faute de traitement, miner notre vie démocratique. »

David Dieudonné, directeur du Google News Lab pour la France, l’Italie & l’Espagne : « nous sommes heureux d’avoir pu soutenir cette initiative collaborative durant la période électorale, avec l’ambition commune de fournir une information de qualité, qui est le rempart le plus efficace contre la désinformation. Grâce à Objectif Désinfox, nous avons pu partager avec les membres de la coalition des outils Google utiles au fact-checking, ainsi que l’expertise accumulée par nos équipes lors d’autres élections à travers le monde. »

Convaincue que cette lutte doit être collective pour être efficace, l’AFP, leader mondial de l’investigation numérique, a choisi de partager son savoir-faire et fédérer les médias français autour de ce nouveau défi éditorial. Elle a mis à disposition des modules de formation à l’ensemble des journalistes des rédactions partenaires leur permettant de détecter les fausses informations pour mieux s’en protéger. Un savoir-faire crucial à l’heure où les crises s’étendent au terrain virtuel comme l’a montré la guerre en Ukraine.

Ce projet coordonné en totale indépendance éditoriale par l’AFP, avec le soutien de Google, a permis : 

Le partage de ressources et d’outils numériques utiles à la vérification d’informations en ligne (Label Fact Check, Trends, PinPoint, Invid-WeVerify, Politoscope développé par le CNRS, et le compteur de tweets et d’autres outils ad-hoc proposés par Visibrain). L’INED était associée au projet. L’événement de lancement, au cours duquel 29 experts sont intervenus, était accessible en replay tout le long de l’opération.

D’enraciner le format fact-check au sein des rédactions. Les journalistes pouvaient recevoir le soutien des fact-checkeurs de l’AFP mais aussi utiliser gratuitement le « fil » fact-check de l’AFP couvrant l’ensemble du spectre politique.

La création de vidéos adaptées aux réseaux sociaux. Quatre vidéos de sensibilisation réalisées avec Jean-Pierre Foucault visant l’électorat convoité des séniors mais aussi des fact-checks vidéo de 90 secondes revenant sur des affirmations contestées des candidats ou infox de la campagne ont été produites par la coalition.

Rassembler tous les fact-checks des médias partenaires sur une page unique, ainsi que sur les comptes de la coalition (Twitter, Facebook, YouTube) pour que le grand public ait accès rapidement et gratuitement à un maximum de fact-checks.

Se mettre au service des citoyens en partageant un outil commun de signalement des fausses informations. Plusieurs dizaines de signalements ont donné lieu à des articles ou des vidéos.

D’autres organisations ont contribué à cette initiative par la mise à disposition de ressources et d’experts : Désinfox Migrations, Les Surligneurs, Les Décodeurs de l’Europe de la Commission européenne…

 

À propos de Google
La mission de Google est d’organiser les informations à l’échelle mondiale pour les rendre accessibles et utiles à tous. Google est une filiale d’Alphabet Inc. et a ouvert ses premiers bureaux en France en 2011. Google est une entreprise de technologies, notamment fournisseur de solutions innovantes et utiles aux entreprises et aux citoyens français. Google a aussi une présence en régions à travers ses Ateliers Numériques situés à Rennes, Nancy, Saint-Etienne et Montpellier.

 

À propos de l’AFP
L’AFP est une agence d’information globale, assurant une couverture de l’actualité mondiale dans tous les domaines. Depuis 2017, l’AFP a bâti le premier réseau d’investigation numérique au monde avec plus de 130 journalistes spécialisés couvrant à ce jour 85 pays. Ces fact-checkeurs en pointe dans la lutte contre la désinformation publient en 24 langues sur le site factuel.afp.com.

Contacts presse :
AFP : cheffe de projet Pauline Talagrand – pauline.talagrand@afp.com
cheffe de projet adjointe Marie Bohner – marie.bohner@afp.com
Google : Charles Savreux – csavreux@google.com

Télécharger la version PDF