Vous êtes ici

Communiqués de presse et newsletter

CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’AFP : « Il faut sécuriser les ressources publiques de l’Agence »

Le Conseil d’Administration réuni le 15 septembre 2011 a procédé à l’élection du Vice-président. M Jean-Pierre Caillard, Président-Directeur Général de LA MONTAGNE a été élu à l’unanimité. A cette occasion, Jean-Pierre Caillard a tenu à « exprimer tout son soutien à l’Agence, à son personnel, à son Président et à son Conseil d’Administration, au moment où de nombreux dossiers sensibles sont à l’ordre du jour ».

Les personnels ont rappelé qu’ils ont voté une motion de défiance le 2 septembre. Le Président Emmanuel Hoog a répondu que face à la procédure précontentieuse instruite par la Commission européenne après la plainte de l’agence allemande DAPD et aux questions qu’elle soulève, la direction de l’AFP recherchait avec les Pouvoirs Publics une réponse claire qui puisse sécuriser de manière durable les financements publics de l’Agence.

Pour s’en tenir aux seules relations financières entre l’Agence et l’Etat et donc à la question de la sécurisation des financements soulevée par la Commission européenne, la voie la plus sûre est législative. La direction de l’AFP étudie dans quelle mesure la voie règlementaire peut offrir une solution alternative stable et durable au regard du droit communautaire et du droit français. Si la voie règlementaire, sans doute plus fragile, est néanmoins jugée possible, la réforme législative de la gouvernance se posera naturellement dans des termes différents.

Le Président a précisé que ces questions feront l’objet de discussions en interne dans le cadre d’un dispositif de concertation que la direction mettra en place avec les acteurs sociaux, à partir du 28 septembre prochain.

L’ensemble des administrateurs a voté à l’unanimité (moins une abstention) la déclaration suivante : « Le Conseil d’Administration réuni le 15 septembre, soucieux de garantir le développement et l’indépendance de l’AFP, souhaite, au regard des questions posées par la Commission Européenne sur son financement, que soient engagées dans les meilleurs délais toutes les démarches visant à la sécurisation de ses ressources publiques dans le cadre de ses missions d’intérêt général. Ces démarches conduites par le Président doivent se faire dans la plus étroite concertation avec le personnel de l’Agence.»

Le CA a par ailleurs procédé à l’examen des comptes 2010 audités conjointement par les cabinets Mazars et Ernst & Young qu’il a approuvés à l’unanimité.

Le chiffre d’affaires 2010 s’établit à 283 M€, en progression de près de 7 M€ (à taux comparables) par rapport à 2009 (+2,5%). Les progressions les plus fortes concernent la vidéo (+24%), le multimédia (+16%) et la photo (+7%). Les choix stratégiques de l’Agence, présentés par le Président Emmanuel Hoog lors de la réunion du Conseil d’Administration de décembre 2010, se trouvent ainsi confortés.

En termes géographiques, le contraste, déjà valable lors des précédents exercices, entre l’évolution des recettes en France d’une part et à l’International d’autre part se confirme. La croissance est respectivement de 0,3 % pour la France et de 2,9 % à l’International.

Les charges d’exploitation (hors grands événements sportifs spécifiques en 2010 - Coupe du Monde de football et jeux Olympiques d’hiver) restent maîtrisées. Elles progressent globalement de 2,9 % entre 2009 et 2010.

La marge d’exploitation s’établit à 17,7 M€, supérieure de 2,7 M€ à celle du budget, et en ligne avec les objectifs assignés à l’Agence dans le cadre du contrat d’objectifs et de moyens signés avec l’Etat.

Le résultat net s’établit à 0,3 M€.

En ce qui concerne l’exploitation 2011, la bonne tendance constatée sur les recettes devrait permettre à l’Agence d’atteindre ses objectifs budgétaires en 2011 et de financer la couverture d’une actualité particulièrement riche ainsi que ses projets de développement.