Vous êtes ici

Communiqués de presse et newsletter

Burundi : l'AFP réclame la libération des deux journalistes arrêtés

Emmanuel Hoog, Président-Directeur Général de l’AFP, réclame la libération des journalistes Jean-Philippe Rémy et Phil Moore, arrêtés jeudi au Burundi, dans une lettre adressée vendredi au Président du pays, Pierre Nkurunziza.

Phil Moore, photographe britannique freelance, travaille régulièrement pour l'AFP. Le journaliste français Jean-Philippe Rémy est le correspondant régional Afrique pour le quotidien Le Monde.

Phil Moore et Jean-Philippe Rémy ont été arrêtés « dans l’exercice de leur mission d’informer », a écrit le PDG de l'AFP, Emmanuel Hoog. « Rien, selon nos informations, ne justifie l’arrestation de ces deux reporters expérimentés, qui jouissent de l’estime de l’ensemble de la profession. Nous vous demandons donc instamment, Monsieur le Président, d’intervenir d’urgence pour faire libérer ces deux reporters et pour prendre toutes les mesures nécessaires à leur sécurité. », a-t-il ajouté.

En octobre dernier, l’AFP et RFI avaient porté plainte contre X pour les tortures infligées en août 2015 à leur correspondant au Burundi Esdras Ndikumana, contraint depuis de se réfugier à l’étranger.

M. Hoog a réitéré son appel à M. Nkurunziza de « garantir au plus vite que les conditions de sécurité soient réunies afin de permettre à M. Ndikumana de revenir dans son pays y faire son travail d’information ».

 

A  propos de l’AFP

L’AFP est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale. Des guerres et conflits à la politique, au sport, au spectacle jusqu’aux grands développements en matière de santé, de sciences ou de technologie. Ses 2.326 collaborateurs, de 80 nationalités différentes, répartis dans 150 pays, rendent compte en six langues de la marche de la planète, 24 heures sur 24.

Télécharger la version PDF