Vous êtes ici

Communiqués de presse et newsletter

Bulent Kilic, reporter-photographe de l’AFP récompensé par le magazine Time

Le prestigieux magazine américain Time a annoncé aujourd’hui avoir décerné au photographe de l'Agence France-Presse Bulent Kilic son "Prix annuel du photographe d'agence" pour sa couverture de l’actualité au Moyen-Orient et en Europe en 2014.

Le "Prix annuel du photographe d'agence" de Time a distingué Bulent Kilic pour sa couverture de l’actualité en Ukraine, Turquie et Syrie.

« Ses images saisissantes, intenses et mémorables ont capté l’attention des rédacteurs photo dans le monde entier », a indiqué Time.

Bulent Kilic, photographe turc âgé de 35 ans, a débuté sa carrière comme journaliste pour la presse locale. En 2003, il devient reporter-photographe et rejoint l’AFP comme pigiste deux ans plus tard. Kilic est actuellement responsable de la couverture photo pour la Turquie.

Son travail a déjà été récompensé à de multiples reprises en 2014 par le prix Bayeux-Calvados des Correspondants de guerre, l’Association des Photographes de la Presse Nord-Américaine (NPPA) et le China International Press Contest (CHIPP).

En 2012, Time Magazine avait déjà distingué un reporter-photographe de l’AFP, Marco Longari, pour sa couverture de l’actualité en Syrie, Egypte, Cisjordanie et Gaza.


A  propos de l’AFP
L’AFP est une agence de presse mondiale fournissant une information rapide, vérifiée et complète en vidéo, texte, photo, multimédia et infographie sur les événements qui font l’actualité internationale. Des guerres et conflits à la politique, au sport, au spectacle jusqu’aux grands développements en matière de santé, de sciences ou de technologie. Ses 2.260 collaborateurs, de 80 nationalités différentes, répartis dans 150 pays, rendent compte en six langues de la marche de la planète, 24 heures sur 24.
 

Télécharger la version PDF

Le réseau mondial de l'AFP

Le réseau mondial de l'Agence France-Presse couvre 151 pays

En savoir plus
En savoir plus

Contactez l'AFP

Vous avez une info, un commentaire à transmettre à l'AFP ? Écrivez-nous par...