Vous êtes ici

Actualité de l'AFP

Trois expositions de l'AFP à Visa pour l'Image

L'AFP participe comme chaque année au Festival de photographie Visa pour l'Image qui se déroule à Perpignan du 1er au 16 septembre 2012.

Cette année, pas moins de trois expositions sur les vingt-sept que compte le festival, seront consacrées à des photographes de l'Agence France-Presse

Vous pourrez également nous recontrer sur le stand n°17 du Palais des Congrès durant la semaine professionnelle du 3 au 9 septembre.

Aperçu des expositions :

Pedro Ugarte et Ed Jones

Corée du Nord

En avril, la Corée du Nord, un des pays les plus secrets au monde, a invité, à titre exceptionnel, des centaines de journalistes étrangers pour assister aux célébrations marquant le 100e anniversaire de la naissance du dirigeant et fondateur du pays Kim Il-Sung, et au lancement d'une fusée, considérée par Washington et ses alliés comme un missile balistique déguisé.

Pedro Ugarte et Ed Jones, basés respectivement à Hong Kong et à Pékin, ont décrit leur séjour dans ce pays au régime stalinien comme « un voyage dans le temps » à l'époque de la guerre froide.

-----------------

 

Louisa Gouliamaki, Angelos Tzortzinis et Aris Messinis

L'onde de choc grecque

Partie d'Athènes, la secousse s'est vite étendue à toutes les grandes capitales. Si un pays d'Europe se trouve en difficulté financière, ne va-t-il pas entraîner les autres membres dans sa chute ? En deux ans, la Grèce a obtenu trois plans d'aide de l'Union européenne et mis en place sept plans de rigueur. Les manifestations font rage, prenant parfois des allures de guerre civile. Les photographes grecs du bureau d'Athènes, Louisa Gouliamaki, Angelos Tzortzinis et Aris Messinis, se relaient au quotidien pour couvrir l'actualité politique et sociale du pays.

-----------------

 

Massoud Hossaini

Afghanistan : regard de l'intérieur

6 décembre 2011, les fidèles se pressent à l'entrée du sanctuaire chiite pour participer aux célébrations de l'Achoura. Une explosion retentit. Un attentat à la bombe provoque la mort de 54 personnes et fait 150 blessés. Massoud Hossaini couvre la manifestation religieuse à quelques mètres de là. Photographe afghan âgé de 30 ans, Massoud témoigne des évolutions de la guerre dans son pays depuis 2007. Il part régulièrement en mission avec les troupes américaines, françaises... et se rend aussi dans des villages reculés pour raconter la guerre contre le terrorisme dans les campagnes afghanes, sans oublier de porter son regard sur Kaboul.