Vous êtes ici

Actualité de l'AFP

SID : La filiale allemande de l'AFP célèbre ses 70 ans

Après l’AFP en janvier c’est au tour de sa filiale sportive allemande SID de célébrer cette semaine à son siège de Cologne son 70ème anniversaire.

Comme le temps passe : pas sûr que le fondateur du « Sport-Informations-Dienst » (Service d’Informations Sportives), Alfons Gerz, ait imaginé à l’automne 1945 un tel développement pour ce qui n’était à l’époque qu’un petit service local de livraisons d’informations par courrier. C’est le 15 septembre 1945, dans les ruines de l’Allemagne d’après-guerre en zone d’occupation britannique, que fut fondée la structure qui allait devenir le leader en Allemagne sur le marché de l’information sportive. Il ne s’agissait alors que de l’extension d’un « bureau de presse » basé à Düsseldorf et spécialisé d’abord dans les informations économiques et culturelles : le SID livrait ses informations par voie postale aux seuls journaux de la Ruhr et de la Rhénanie, trois fois par semaine, au rythme de parution encore irrégulier des quotidiens de la région en pleine reconstruction…

 

L’ère Alfons Gerz s’est refermée 50 ans plus tard, en 1995, avec le décès de cette personnalité très reconnue dans le monde des médias et du sport en Allemagne et la cession deux ans plus tard par ses héritiers à l’AFP de ce qui était devenue l’agence de presse de référence pour l’information sportive en Allemagne. 

 

Aujourd’hui, à 70 ans, l’aventure continue plus que jamais aux côtés de l’AFP ! Installé depuis 2010 dans le centre de Cologne, le SID compte quelque 65 salariés à temps plein, dont 45 rédacteurs tous métiers, basés au siège ou dans les quatre bureaux régionaux de Munich, Hambourg, Francfort et Berlin, des volontaires et plus d’une centaine de pigistes occasionnels, qui tous contribuent quotidiennement à confectionner les produits maison texte, multimédia et vidéo. Le slogan historique de l’agence – « rapide comme le SID » - est toujours plus que jamais d’actualité à l’heure des réseaux sociaux avec notamment des comptes rendus des principales rencontres de football qui tous « tombent » sur les fils à la seconde où l’arbitre donne le coup de sifflet final. Mais il est complété par une exigence de qualité, de vérification et de valeur ajoutée reconnue dans le secteur : la plupart des rédacteurs sont passés par la « pouponnière » très sélective du SID avant d’être embauchés, un « volontariat » de deux ans où sont inculquées toutes les bases du métier, l’exactitude, la rapidité, la créativité, l’écriture et de plus en plus les compétences multimédia. Le SID peut s’enorgueillir aujourd’hui de compter dans ses rangs nombre de jeunes journalistes « multi-talents », capable un jour de filmer caméra en main des interviews de joueurs en « zone mixte » après un match, le lendemain d’écrire un papier d’analyse pour le fil texte voir le troisième jour d’aider à la confection du Journal Internet. Lancée en 2010 l’activité vidéo est un grand succès. Elle représente actuellement environ 13% des revenus de la rédaction (sans compter la production vidéo service aux clients institutionnels ou entreprises) et le SID s’est imposé dans un environnement ultra-concurrentiel comme la référence dans ce domaine en Allemagne.

 

Là comme ailleurs, les liens avec la maison mère AFP se renforcent d’année en année. Entre mi-2012 et mi-2015, pour la première fois depuis l’acquisition du SID par l’AFP, c’est un membre de l’AFP, détaché à Cologne, qui pendant trois ans a dirigé la filiale, comme gérant et rédacteur en chef. Le SID et la filiale allemande de l’AFP (AFP GmbH) partagent désormais les mêmes équipes administrative et commerciale et l’agence de Cologne prend pleinement sa place dans la stratégie globale de l’AFP de développement dans les sports au niveau international. En bien des domaines, il peut agir grâce à l’expérience acquise sur son marché comme "poisson pilote » pour toute l’AFP. Il se développe, via sa filiale services SID Sportmarketing, très rapidement dans le secteur de la production à la demande pour les sponsors ou les  Fédérations. Il fournit ainsi des contenus à la Fédération allemande de football pour son site, travaille avec des marques automobiles aussi établies que Mercedes ou Audi et vient de passer un accord avec le Comité Olympique allemand pour des productions lors des Jeux Paralympiques de Rio en 2016. Depuis le 1er septembre Sven Froberg, un journaliste sportif reconnu en Allemagne, avec une grande expérience dans la télévision et la production audiovisuelle à la demande, a repris le flambeau à la tête du SID. Avec lui et le soutien de l’AFP le SID relève les nouveaux défis multimédia du secteur et s’arme pour les 70 prochaines années…

 

 

 

Contactez l'AFP

Vous avez une info, un commentaire à transmettre à l'AFP ? Écrivez-nous par...