Vous êtes ici

Business Wire

CGTN:La Chine adopte une approche ciblée de réduction de la pauvreté

PÉKIN

Un total de 832 cantons, 128 000 villages et près de 100 millions de personnes étaient dans une situation de pauvreté. Telle était la réalité à laquelle la Chine se trouvait confrontée. Leur venir en aide n'a pas été facile, et s'assurer que chaque personne reçoive un soutien sur mesure l'a été encore moins.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20210223005976/fr/

(Photo: Business Wire)

(Photo: Business Wire)

"Qui étaient ces personnes et où se trouvaient-elles? Si votre volonté est de ne laisser personne sur le bord du chemin, alors vous devez localiser chaque individu et personnaliser les mesures de secours", déclare Lin Wanlong, professeur d'économie et de management à la China Agriculture University.

En novembre 2013, durant une visite dans la province centrale du Hunan, le président chinois Xi Jinping a présenté pour la première fois le concept de "réduction ciblée de la pauvreté", qu'il a résumé en ces termes: "Cherchons la vérité dans les faits, mesurons les aides en fonction des conditions locales, apportons une orientation ciblée, et soyons rigoureux dans notre travail". Ces piliers sont devenus le principe fondateur de la lutte contre la pauvreté en Chine.

La première étape de la campagne de réduction ciblée de la pauvreté est de la localiser avec précision, ce qui passe par l'identification des individus et foyers concernés. Certaines familles s'en sortent-elles mieux dans les zones appauvries? À l'inverse, des familles pauvres habitent-elles dans des quartiers aisés? Comment s'y prendre pour déterminer si une famille a véritablement besoin d'aide? Voici les premiers défis que la campagne a dû relever.

"Quand je suis entré en fonction à la municipalité, il y avait plus de 2 300 foyers et environ 8 000 personnes vivant dans la pauvreté. Mais nous ne savions pas précisément qui elles étaient", déclare Zhu Shengjiang, responsable du canton de Yeping, ville de Ruijin, province de Jiangxi.

Dans une commune de 70 000 habitants, une population pauvre de plus de 8 000 personnes était répartie dans 399 groupes villageois. Zhu et ses collègues se sont rendus à leur domicile pour inspecter méticuleusement leurs conditions de vie respectives. Une fois que la pauvreté est identifiée, un dossier a été ouvert pour le ménage en question.

L'objectif final de l'atténuation de la pauvreté est de garantir que les personnes n'aient pas à se soucier de l'alimentation et de l'habillement, qu'elles aient accès à l'éducation obligatoire, aux services de soins de base et à un hébergement sûr. Ces cinq critères clés permettent aux officiels du programme de réduction de la pauvreté d'identifier clairement qui a besoin d'aide.

"Dans chaque foyer, nous regardons si la capacité de travail est suffisante, si l'enfant reçoit une éducation et si tous les membres de la famille sont en bonne santé. Si la réponse est négative pour chaque catégorie, il s'agit alors d'un foyer qui a véritablement besoin d'aide", déclare Zeng Nenggui, directeur du bureau en charge de la réduction de la pauvreté de la municipalité de Ruijin.

Le lancement d'une base de données numérique nationale a permis de couvrir chacun des villages, foyers et individus enregistrés, ce qui garantit non seulement la précision de l'identification mais contribue également à lutter contre les causes de la pauvreté pour les personnes se trouvant dans notre système.

"Ces foyers sont comme un point de référence. Nous analysons leurs conditions de vie et élaborons des mesures personnalisées pour les extraire de la pauvreté", explique Lu Chunsheng, directeur du Centre d'informations du Bureau national du développement rural. "Par exemple, si une famille reste pauvre parce qu'elle ne peut pas suivre un enseignement approprié, nos mesures d'aide doivent comprendre des bourses scolaires et des subventions. Si la pauvreté est provoquée par de mauvaises conditions de santé, alors nous devons leur apporter les soins adaptés."

Le ciblage de l'aide est la clé. Sous la direction du président Xi, la campagne de réduction ciblée de la pauvreté se décline en cinq mesures phares.

Développement et production

Les 832 cantons inscrits ont élaboré des plans industriels pour lutter contre la pauvreté, avec plus de 300 000 bases industrielles dans les domaines de l'agriculture, la plantation et la transformation en cours de construction.

Relocalisation

Plus de 96 millions de personnes enregistrées ont emménagé dans 2,66 millions de logements neufs, tous équipés d'eau, d'électricité, de gaz et d'internet. Les transports et le réseau routier assurent des déplacements commodes.

Compensation écologique

Plus de 1,1 million de personnes enregistrées ont été employées en tant que gardes forestiers écologiques, avec pour effet direct de sortir un total de 3 millions de personnes la pauvreté.

Éducation

Environ 200 000 élèves qui étaient sortis du système scolaire ont désormais retrouvé le chemin de l'école. Plus de 8 millions d'étudiants issus de familles pauvres qui n'étaient pas parvenus à continuer leurs études ou à trouver un emploi après le lycée ont reçu une formation professionnelle gratuite.

Sécurité sociale

Depuis 2016, un total de 19,36 millions de personnes enregistrées ont perçu l'indemnité de subsistance, un soutien et des prestations sociales.

Pour combattre efficacement la pauvreté, il a fallu mettre en place le système d'évaluation le plus rigoureux possible. Pour que chaque canton puisse déclarer avoir officiellement éradiqué la pauvreté, la situation doit être contrôlée de près par une équipe d'inspection indépendante.

"Nous n'avions jamais connus de mesures aussi rigoureuses", déclare Zhang Shibin, ancien directeur du bureau de réduction de la pauvreté du canton autonome de Luquan Yi et Miao, dans la province du Yunnan. "Durant l'audit indépendant, les officiels n'ont même pas eu l'autorisation de suivre les équipes d'inspection dans le village."

La campagne de réduction ciblée de la pauvreté incarne parfaitement l'approche pratique et pragmatique adoptée par la Chine pour lutter contre ce fléau, tout en s'adaptant aux réalités du terrain et en reflétant les caractéristiques propres au pays.

Retrouvez l'article dans sa version originale en cliquant ici.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Médias:
Jiang Simin
jiang.simin@cgtn.com
+86 18826553286

 

© Business Wire, Inc.

Avertissement :
Ce document n’est pas un document de l’AFP et l’AFP ne peut être tenue responsable pour son contenu. Pour toute question concernant le contenu, nous vous demandons de bien vouloir contacter les personnes/sociétés indiquées dans le corps du communiqué de presse.