Vous êtes ici

Business Wire

The We Company Téléconférence sur les résultats financiers T2 2019

NEW YORK

WeWork Companies LLC (la " Société "), relativement à ses billets de premier rang à 7,875 % venant à échéance en 2025 (les " billets de premier rang "), tiendra une téléconférence le lundi 26 août 2019 à 12 h (HE) au bénéfice de certains souscripteurs qualifiés afin de présenter ses résultats financiers du second trimestre de 2019.

Les porteurs actuels et les bénéficiaires effectifs des billets de premier rang, les acquéreurs éventuels de bonne foi des billets de premier rang qui sont des acheteurs institutionnels admissibles (au sens de la règle 144A du Securities Act de1933) ou des personnes non américaines (au sens du règlement S du Securities Act de 1933), les analystes financiers et les institutions financières assurant le fonctionnement de marchés peuvent accéder aux renseignements concernant la conférence téléphonique par inscription sur le site sécurisé de la Société, à l'adresse investors.wework.com. De plus amples renseignements sur l'appel (y compris le numéro d'appel) seront fournis sur le site Web sécurisé.

Les parties demandant l'accès au site Web sécurisé de la Société seront tenues de fournir certaines déclarations et garanties confirmant leur statut de porteur ou de bénéficiaire effectif des billets de premier rang, d'acheteur institutionnel admissible des billets de premier rang, d'analystes en valeurs ou de teneurs de marché et que les renseignements fournis sur le site Web sécurisé de la Société seront traités confidentiellement.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Demandes des investisseurs :
Aristaia Vasilakis / Chandler Salisbury
Investor@we.co

Demandes des médias :
Jimmy Asci / Gwendolyn Rocco
Press@we.co

Contactez l'AFP

Vous avez une info, un commentaire à transmettre à l'AFP ? Écrivez-nous par...