Vous êtes ici

Business Wire

Le Women’s Entrepreneurship Accelerator s’associe au WE Empower UN SDG Challenge pour maximiser l’impact des femmes entrepreneures sur le développement

NEW YORK

Le Women’s Entrepreneurship Accelerator (WEA), un multipartenariat stratégique réunissant cinq agences des Nations Unies et Mary Kay, Inc, en soutien à la Global Entrepreneurship Week et au Women’s Entrepreneurship Day de la semaine dernière, ont annoncé un partenariat avec le WE Empower UN SDG challenge, un concours unique en son genre destiné aux femmes entrepreneures sociales à travers le monde.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20211120005149/fr/

Women’s Entrepreneurship Accelerator Logo (Graphic: WEA)

Women’s Entrepreneurship Accelerator Logo (Graphic: WEA)

Le WEA est conçu pour maximiser l’impact de l’entrepreneuriat féminin sur le développement afin d’aider à atteindre les objectifs de développement durable (ODD) de l’ONU en créant un écosystème favorable aux femmes entrepreneures qui favorise la croissance, la durabilité et la résilience. Parmi les partenaires onusiens du WEA, figurent l’Organisation internationale du travail (OIT), le Centre du commerce international (International Trade Centre, ITC), le Pacte mondial des Nations unies (PMNU), le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et ONU Femmes.

Le WE Empower UN SDG Challenge est un concours commercial mondial pour les femmes entrepreneures qui promeuvent les objectifs de développement durable des Nations Unies et incitent des communautés entières à agir pour créer le monde qu’elles souhaitent d’ici 2030. Le WE Empower UN SDG Challenge récompense les femmes entrepreneures qui font progresser les ODD par leurs pratiques commerciales. L’opportunité reconnaît leur travail innovant, sensibilise à la précieuse contribution que les femmes entrepreneures peuvent apporter aux ODD et offre aux lauréates des sessions de formation et de renforcement des capacités ainsi que des échanges avec des expert(e)s en affaires du monde entier.

Le programme élève et met en valeur les précieuses contributions que les femmes entrepreneures et cheffes d’entreprise peuvent apporter à la réalisation des ODD et à la résolution des plus grands défis du monde. Codirigé par Vital Voices et le Julie Ann Wrigley Global Futures Laboratory de l’université d’État de l’Arizona (Arizona State University, ASU), WE Empower est soutenu par des partenaires de la Banque de Montréal (BMO), Diane von Furstenberg, le G5 Collective, GroYourBiz, Hawaii Tropical Botanical Garden, Mary Kay, Inc., la Saïd Business School de l’université d’Oxford, Procter & Gamble, Salesforce, la Fondation des Nations Unies et la Banque mondiale.

« Le WE Empower SDG Challenge met puissamment en valeur les femmes entrepreneures car ce sont des modèles idéaux démontrant une performance commerciale, sociale et environnementale positive », a déclaré Deborah Gibbins, directrice de l’exploitation de Mary Kay, Inc. « Le Women’s Entrepreneurship Accelerator est honoré de s’associer à WE Empower, un consortium de plus de 70 partenaires qui unissent leurs forces pour un impact encore plus grand. »

« Nous sommes ravies de célébrer notre partenariat avec le Women’s Entrepreneurship Accelerator, cofondé par le partenaire principal de WE Empower, Mary Kay, Inc », a confié pour sa part Amanda Ellis, co-présidente du WE Empower UN SDG Challenge et directrice du Julie Ann Wrigley Global Futures Laboratory de l’université d’État de l’Arizona. « Les femmes entrepreneures sont de précieuses solutionnaires pour les ODD de l’ONU et l’agenda mondial 2030. Le WEA débloque aussi une série de puissants outils de soutien qui amplifient l’impact positif. »

À l’échelle mondiale, les femmes représentent déjà un tiers de l’ensemble des propriétaires d’entreprise, apportant des contributions économiques et sociales essentielles, malgré les obstacles systémiques auxquels elles sont confrontées. Seulement 5 % des pays légifèrent pour une pleine égalité des sexes, ce qui rend encore plus importants les outils de soutien fournis par le Women’s Entrepreneurship Accelerator. En juin 2021 en plus de rejoindre à Paris le Forum Génération Égalité et la Coalition d’action pour la justice et les droits économiques, le WEA s’est engagé à soutenir cinq millions de femmes à travers le monde d’ici 2030, pour accélérer les progrès en matière d’égalité des sexes.

Au cours de l’Assemblée générale des Nations Unies (UNGA 76), le WEA a annoncé le lancement d’une série d’initiatives et de produits de connaissance percutants, tous élaborés dans une optique de genre. Les travaux à fort impact du WEA incluent des formations et des outils de développement des capacités numériques, des recherches en entrepreneuriat et politiques, ainsi que des conseils et formations dans le domaine des marchés publics tenant compte de la politique GRP (« gender-responsive procurement » ou sensibilité au genre des achat). En octobre, le WEA a également annoncé un partenariat important avec le Commonwealth Businesswomen’s Network (CBWN) visant à faire progresser l’entrepreneuriat féminin dans 54 pays du Commonwealth.

À propos du Women’s Entrepreneurship Accelerator
Le Women’s Entrepreneurship Accelerator (WEA) est une initiative multipartenariale en faveur de l’entrepreneuriat féminin, réunissant cinq agences de l’ONU, l’Organisation internationale du travail (OIT), le Centre du commerce international (ITC), le Pacte mondial des Nations Unies (UNGC), le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), ONU Femmes, ainsi que Mary Kay Inc., dans le but de soutenir 5 millions de femmes entrepreneures d’ici 2030.

L’objectif ultime de l’initiative est de maximiser l’impact de l’entrepreneuriat féminin sur le développement et d’aider à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD) en créant un écosystème favorable aux femmes entrepreneures du monde entier. L’Accélérateur illustre le pouvoir de transformation d’un multipartenariat d’une ampleur unique permettant d’exploiter le vaste potentiel des femmes entrepreneures.

Pour en savoir plus, consultez we-accelerate. Pour nous suivre : Twitter (@We_Accelerator), Instagram (@we_accelerator), Facebook (@womensentrepreneurshipaccelerator), LinkedIn (@womensentrepreneurshipaccelerator)

À propos du WE Empower UN SDG Challenge
Le WE Empower UN SDG Challenge est le premier concours mondial en son genre destiné aux femmes entrepreneures sociales qui font avancer les objectifs de développement durable des Nations Unies et incitent des communautés entières à agir pour créer le monde que nous souhaitons d’ici 2030. Le WE Empower Challenge honore les femmes leaders innovantes du monde entier qui font progresser les ODD grâce à des pratiques commerciales durables et qui incitent les autres à emboîter le pas. Cette opportunité reconnaît leur travail innovant et offre aux lauréates des sessions de formation visant à renforcer leurs capacités ainsi que des occasions de se connecter à un réseau mondial sans équivalent pour promouvoir leurs entreprises. Le programme élève et met en valeur les précieuses contributions que les femmes entrepreneures et les cheffes d’entreprise peuvent apporter à la réalisation des ODD et à la résolution des plus grands défis du monde.

À propos du Vital Voices Global Partnership
Le Vital Voices Global Partnership est une organisation internationale à but non lucratif qui identifie des femmes leaders créatives et intrépides à travers le monde et s’associe avec elles. Vital Voices recherche partout dans le monde des femmes leaders ayant une vision audacieuse du changement, puis collabore avec elles pour faire de leur vision une réalité. Nous sommes des catalyseurs d’affaires, qui offrons aux dirigeantes un renforcement des capacités, une formation professionnelle, des subventions, un accès à un réseau de leurs pairs, un mentorat, une visibilité, une reconnaissance et des conseils pour accélérer le changement à l’échelle mondiale. Depuis plus de 20 ans, Vital Voices a investi dans plus de 18 000 femmes leaders de 182 pays et territoires, lesquelles ont ensuite été à l’origine de changements qui ont affecté des millions de personnes à travers le monde. Vital Voices travaille avec des femmes qui font progresser les opportunités économiques, augmentent l’engagement politique et public, mettent fin à la violence sexiste et promeuvent les droits humains grâce à des bourses signature (« signature fellowships »), des investissements individualisés et des partenariats à vie. Vital Voices connecte les femmes qui résolvent les problèmes dans leurs communautés et leur fournit les outils dont elles ont besoin pour engendrer un changement mondial positif et accélérer le progrès partagé pour tous. Consultez www.vitalvoices.org pour en apprendre davantage.

À propos du Julie Ann Wrigley Global Futures Laboratory de l’ASU
Le Julie Ann Wrigley Global Futures Laboratory de l’université d’État de l’Arizona représente la conviction urgente que nous pouvons et devons apporter une contribution significative à la garantie d’une planète habitable et d’un avenir dans lequel le bien-être est réalisable. Le Global Futures Laboratory est le premier laboratoire au monde dédié à la santé de la planète et de ses habitants. Il s’appuie sur l’expertise approfondie de l’ASU et tire parti d’un vaste réseau de partenaires pour un échange continu et étendu dans tous les domaines de connaissances afin de relever les défis sociaux, économiques et scientifiques complexes engendrés par les menaces actuelles et futures liées à la dégradation de l’environnement. Cette plateforme constitue un nouveau siège mondial pour un ensemble international de scientifiques, d’universitaires et d’innovateurs et jette les bases pour anticiper et répondre aux défis existants et émergents ainsi que pour utiliser l’innovation dans le but de façonner et d’éclairer notre avenir avec détermination. Pour en savoir plus, consultez globalfutures.asu.edu.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Mary Kay Inc., Communications d’entreprise
marykay.com/newsroom
(+1) 972.687.5332 ou media@mkcorp.com

 

© Business Wire, Inc.

Avertissement :
Ce document n’est pas un document de l’AFP et l’AFP ne peut être tenue responsable pour son contenu. Pour toute question concernant le contenu, nous vous demandons de bien vouloir contacter les personnes/sociétés indiquées dans le corps du communiqué de presse.