Vous êtes ici

Business Wire

Trueman Man Clinic franchit l’étape majeure des 10 000 chirurgies dans le cadre de son opération SWITCH

SÉOUL, Corée du Sud

Trueman Man Clinic Network a annoncé que la 10 000e chirurgie recourant à la chirurgie d’éjaculation précoce SWITCH (conservation du nerf) avait été achevée avec succès.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20190322005090/fr/

Trueman Man Clinic Network a annoncé que la 10 000e chirurgie recourant à la chirurgie d’éjaculation ...

Trueman Man Clinic Network a annoncé que la 10 000e chirurgie recourant à la chirurgie d’éjaculation précoce SWITCH (conservation du nerf) avait été achevée avec succès. Le Trueman Man Clinic Network intègre les meilleurs hôpitaux de chirurgies d’amélioration masculine en Corée, et se compose de 11 cliniques dans lesquelles travaillent 16 médecins. Pour l’année 2019, plus de 43 000 opérations masculines en clinique ont été effectuées. (Photo: Business Wire)

Le Trueman Man Clinic Network intègre les meilleurs hôpitaux de chirurgies d’amélioration masculine en Corée, et se compose de 11 cliniques dans lesquelles travaillent 16 médecins. Pour l’année 2019, plus de 43 000 opérations masculines en clinique ont été effectuées.

Développée en 2010 par le Dr Yang, directeur en chef du Trueman Man Clinic Network, la chirurgie d’éjaculation précoce SWITCH (opération SWITCH) peut réduire les effets secondaires de la neurectomie pénienne, et maintenir la réduction stable de la sensibilité du gland.

L’opération peut rétablir la sensibilité du gland si le patient souhaite activer (SWITCH) à nouveau le nerf à l’issue de la chirurgie, afin qu’il ne soit pas nécessaire de s’inquiéter à propos des effets secondaires de type orgasme retardé ou dysfonctionnement érectile, causés par une sensibilité excessive du gland après l’opération.

Le Trueman Man Clinic Network a opéré 10 000 patients jusqu’à présent. Chez environ 98 % des patients ayant subi une chirurgie, une diminution significative de la sensibilité du gland a été obtenue, permettant le traitement de l’éjaculation précoce. Il a été confirmé que ces sensibilités ont persisté de manière constante au fil des années.

Environ 2 % des patients ayant subi une opération SWITCH souhaitaient rétablir la sensibilité du gland en raison d’éjaculation retardée ou de dysfonctionnement érectile. Tous ces patients ont fait l’objet d’une chirurgie de rétablissement simple, et la sensibilité du gland a été rétablie à plus de 80 % du niveau sensoriel préopératoire.

L’opération SWITCH a été effectuée en réalisant une incision de 1 cm, sous anesthésie locale à la base du pénis. La durée d’opération est d’environ 10 minutes, et il est possible de prendre une douche dès le lendemain de l’intervention. Le Dr Yang explique que la chirurgie est très simple et sûre, et qu’il s’agit d’une manière très innovante de traiter l’éjaculation précoce dans la mesure où ce trouble peut être soigné même en la survenance d’effets secondaires.

Les médecins ont en général une image négative en raison des effets secondaires et du taux de récurrence élevé dans le cadre de la neurectomie pénienne. Néanmoins, l’opération SWITCH résout ces effets secondaires et réduit le taux de récurrence. Si une thérapie médicale n’est ni faisable ni efficace, l’opération « SWITCH » peut alors s’avérer une option adaptée pour traiter l’éjaculation précoce. Pour en savoir plus, rendez-vous sur http://trueman-global.com/Manclinic/, ou appelez le +82-10-4918-4228.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Trueman Man Clinic Network
Yoo Seok Seon, +82-10-4918-4228
info@trueman75.co.kr

Le réseau mondial de l'AFP

Le réseau mondial de l'Agence France-Presse couvre 151 pays

En savoir plus
En savoir plus

Contactez l'AFP

Vous avez une info, un commentaire à transmettre à l'AFP ? Écrivez-nous par...