Vous êtes ici

Business Wire

En considérant le CBD comme un stupéfiant, la Commission européenne pourrait entraver le marché européen du CBD qui, selon les prévisions, atteindra 13,6 milliards EUR d'ici 2025

WASHINGTON

New Frontier Data, l'autorité mondiale en matière de données, d'analyse et de veille économique sur l'industrie du cannabis, en partenariat avec Deep Nature Project et Mile High Labs, publie le troisième volume de sa série sur la consommation de CBD en Europe intitulé : EU CBD Consumer Report Series : Market Size & Demand (Série de rapports sur la consommation de CDB dans l'UE : volume du marché et demande). En analysant l'enquête exclusive de New Frontier Data auprès de plus de 3000 consommateurs européens de CBD dans 17 pays européens ainsi que des informations sur le marché américain du CBD, ce rapport prévoit que, sans changements réglementaires, le marché européen du CBD augmentera à un taux de croissance composé annuel (TCCA) de 10,4 % pour atteindre 13,6 milliards EUR d'ici 2025.

La Commission européenne (CE) a récemment suspendu les demandes d'inclusion du CBD dans son catalogue des nouveaux aliments, déclarant que le CBD et d'autres extraits de fleurs de chanvre seraient mieux réglementés en tant que stupéfiants en vertu de la Convention unique des Nations Unies (ONU) sur les stupéfiants de 1961. Si la « conclusion préliminaire » est maintenue, on ne peut en surestimer les implications pour le marché européen du CBD. En plus de rendre impossible l'existence du marché européen du CBD sous sa forme actuelle, la décision restreindrait également, sur l’ensemble du continent, la recherche et l'innovation sur les cannabinoïdes.

« Malgré les obstacles réglementaires existants, la demande de CBD en Europe continue de croître rapidement à mesure que les consommateurs adoptent ce cannabinoïde pour leur bien-être médical et général, ce qui crée des opportunités pour les grandes marques d’aliments et boissons ainsi que le secteur Santé et Beauté », a déclaré Giadha A. DeCarcer, fondatrice et PDG de New Frontier Data. « Cette conclusion provisoire suscitera probablement des objections et pourrait augmenter la pression qui s’exerce pour modifier la Convention unique des Nations Unies aux fins de retirer le cannabis de sa classification interdite. Cela aurait des implications bien au-delà des extraits, et pourrait remodeler l'avenir du cannabis à haute teneur en THC en Europe. »

Autres constatations clés :

  • Les dépenses annuelles en CBD dans l'UE devraient totaliser environ 8,3 milliards EUR en 2020
  • Les dépenses annuelles actuelles en CBD en Allemagne sont estimées à 1,83 milliard EUR, ce qui en fait les dépenses annuelles en CBD les plus élevées dans l'UE

La série des Rapports sur la consommation de CDB dans l'UE : volume du marché et demande est disponible en téléchargement GRATUIT sur : http://newfrontierdata.com/EUCBD3

À propos de New Frontier Data :

Axée sur la technologie, New Frontier Data est une société indépendante d’analyse, spécialisée dans l’industrie mondiale du cannabis. Elle offre des données validées, ainsi que des solutions exploitables de veille économique et de gestion des risques aux investisseurs, aux opérateurs, aux chercheurs et aux décideurs. Les rapports et les données de New Frontier Data sont cités dans plus de 80 pays dans le monde pour informer les leaders de l’industrie. Fondée en 2014, New Frontier Data a son siège social à Washington, D.C. et dispose de bureaux supplémentaires à Denver, dans l’État du Colorado, et à Londres, au Royaume-Uni.

New Frontier Data maintient une position neutre sur les avantages de la légalisation du cannabis. Sa mission et son mandat consistent plutôt à éclairer les décisions politiques et commerciales liées au cannabis au moyen d’une analyse rigoureuse, neutre et complète du secteur de l’industrie du cannabis légal à travers le monde. Pour en savoir plus sur New Frontier Data, rendez-vous sur : https://www.NewFrontierData.com.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Contact avec les médias:
Caroline Kowalski
media@NewFrontierData.com

 

© Business Wire, Inc.

Avertissement :
Ce document n’est pas un document de l’AFP et l’AFP ne peut être tenue responsable pour son contenu. Pour toute question concernant le contenu, nous vous demandons de bien vouloir contacter les personnes/sociétés indiquées dans le corps du communiqué de presse.