Vous êtes ici

Business Wire

Echosens lance les nouveaux scores basés sur le FibroScan « Agile 3+ » et « Agile 4 » pour détecter les cirrhoses et les fibroses de stade avancé, prévoir les conséquences cliniques et améliorer la prise en charge des patients

PARIS et WALTHAM, Massachusetts

Echosens, la société de haute technologie distribuant la gamme de produits FibroScan®, annonce aujourd'hui le lancement mondial des scores de type « Agile » obtenus au moyen du FibroScan et permettant de détecter facilement les cirrhoses et fibroses de stade avancé chez les patients atteints de stéatose hépatique non alcoolique (SHNA), de réduire le nombre de faux positifs jusque-là uniquement diagnostiqués par élastographie impulsionnelle à vibration contrôlée pour mesurer la rigidité ou l'élasticité du foie (LSM by VCTE™), de prévoir les complications hépatiques de manière précise et, dans les prochaines années, d'identifier les patients susceptibles de bénéficier de traitements thérapeutiques.

Cliquez ici pour en savoir plus sur myFibroScan.

« Les scores “Agile” accroissent la valeur de la solution FibroScan en renforçant les capacités de prise en charge des patients atteints de stéatose hépatique non alcoolique, ce qui permet d'améliorer la détection précoce des personnes à risque et d'aider les prestataires de soins de santé à prescrire les interventions adéquates », déclare Dominique Legros, PDG du groupe Echosens. « Les scores “Agile” donnent également la possibilité d'anticiper de manière plus précise les complications hépatiques et d'identifier plus rapidement les patients susceptibles de devoir passer des tests de diagnostic d'hypertension portale et de carcinome hépatocellulaire. »

Les tests non invasifs actuellement disponibles, dont FIB-4 et LSM by VCTE, sont extrêmement efficaces pour exclure la cirrhose et la fibrose avancée, mais leur capacité à les confirmer est modérée. Le score « Agile 3+ » permet de mieux identifier la fibrose avancée chez les patients atteins de SHNA et pourrait amoindrir la nécessité de pratiquer une biopsie du foie chez cette population de patients. Le score « Agile 4 » permet quant à lui de mieux identifier les patients cirrhotiques et pourrait réduire l’obligation de recours à la biopsie du foie pour cette cible diagnostique, tout en identifiant les patients susceptibles d'être testés pour dépister d'éventuels carcinomes hépatocellulaires et varices œsophagiennes.

La prévalence de la SHNA au niveau mondial est de près de 25 %. Elle survient beaucoup plus souvent chez les personnes obèses, présentant un diabète de type 2 ou un syndrome métabolique. L'ampleur de cette maladie a augmenté de 10 % depuis 2005, parallèlement à l'accroissement du taux d'obésité.

Jon Gingrich, PDG d'Echosens Amérique du Nord : « La recherche montre que le déploiement à grande échelle de dispositifs VCTE comme le FibroScan constitue une solution financièrement avantageuse pour faire face à l'épidémie de stéatose hépatique (SH). »

Cliquez ici pour obtenir de plus amples informations.

À propos d'Echosens

Pionnier dans son domaine, le groupe Echosens a considérablement transformé la pratique du diagnostic des maladies du foie grâce à FibroScan®, la solution non invasive pour une prise en charge globale des maladies hépatiques chroniques. FibroScan® est reconnu dans le monde entier et validé par plus de 2 500 publications soumises à des comités de lecture et plus de 70 recommandations internationales. Echosens distribue FibroScan® dans plus de 100 pays, permettant ainsi la réalisation de millions d’examens du foie dans le monde entier. https://www.echosens.com/

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Médias :
Brittany Tedesco
CPR Communications
btedesco@cpronline.com
201.641.1911 x 14

 

© Business Wire, Inc.

Avertissement :
Ce document n’est pas un document de l’AFP et l’AFP ne peut être tenue responsable pour son contenu. Pour toute question concernant le contenu, nous vous demandons de bien vouloir contacter les personnes/sociétés indiquées dans le corps du communiqué de presse.