Vous êtes ici

Au fil de l'AFP

Trois photographes de l’AFP primés au POYi 2020

Trois photographes de l'AFP ont été récompensés lors de la 78e édition du Pictures of the Year International (POYi), le plus ancien concours de photojournalisme au monde.

 

Hector Retamal : 1ère place dans la catégorie « Spot News »

 

Hector Retamal, photographe chilien basé à Shanghai, a été une nouvelle fois récompensé pour sa couverture de la crise à Wuhan, ville où les premiers cas de Covid-19 ont été détectés. Tout au long de l’année 2020, il est retourné dans cette mégalopole chinoise, témoignant aussi de son retour à la vie.

La photo emblématique de son travail sur la pandémie, primée par les POYi 2020 dans la catégorie « Spot News », reste celle du corps sans vie d’un homme à terre, à deux pas d’un hôpital : “L’image du cadavre de ce vieil homme resté sur la chaussée et de l’agitation autour de lui incarnait la crise plus que tout autre.”

 

30/01/2020 - WUHAN, CHINE - Des fonctionnaires en combinaison de protection examinent un homme âgé, décédé dans une rue près d'un hôpital de Wuhan. © HECTOR RETAMAL / AFP

 

Né à Peñaflor au Chili le 15 septembre 1975, Hector Retamal est photographe pour l’AFP depuis 2012. Passé d’abord par San José au Costa Rica, il a ensuite rejoint Haïti pendant 5 ans où il a notamment couvert l’épidémie de choléra sur l’île. Depuis 2019, il est basé à Shanghai.

Ce prix vient s’ajouter à celui déjà reçu en décembre dernier, décerné par le journal The Guardian qui a nommé Hector Retamal “Photographe d’agence de l’année 2020”.

 

Hector Retamal a raconté ses “Quatre saisons à Wuhan” sur le blog Making-of de l’AFP.

 

 

Roberto Schmidt : 1ère place dans la catégorie « Impact 2020: Protests and Movements »

 

Le photographe germano-colombien Roberto Schmidt, a obtenu le premier prix de la catégorie « Impact 2020: Protests and Movements » pour sa couverture du mouvement Black Lives Matter.

 

02/06/2020 - WASHINGTON, ETATS-UNIS - Une manifestante du mouvement ‘Black Lives Matter’ hurle face à une ligne de policiers se tenant près d'une clôture métallique récemment érigée devant le square Lafayette, près de la Maison Blanche, pour tenir les participants à distance, le 2 juin 2020.
© ROBERTO SCHMIDT / AFP

 

Roberto Schmidt, photojournaliste de longue date de l'Agence France-Presse, actuellement basé à Washington, DC, a rejoint l’AFP au bureau de Miami en 1989.

Il a récemment couvert l'assaut du Capitole à Washington, DC, les manifestations de Black Lives Matter dans la capitale américaine et la campagne présidentielle de Joe Biden.

Avant de s'installer à Washington, Roberto a eu une longue carrière en tant que photographe puis photographe en chef pour l’AFP en Afrique de l'Est, en Asie du Sud et en Asie du Sud-Est.

Il a ainsi couvert des sujets divers tels que la guerre contre le narcotrafic en Colombie et la chasse au baron de la drogue Pablo Escobar, la famine dans une Somalie déchirée par la guerre, le conflit armé dans l'Est du Congo, et a documenté de près la violence post-électorale qui a secoué le Kenya en 2007.

Maintes fois primé, Roberto Schmidt a reçu par trois fois les honneurs du prestigieux Word Press Photo, récompensé à deux reprises de la deuxième place dans la catégorie "Spot News Stories" pour ses images de violence post-électorale en 2008 au Kenya, puis en 2016 pour sa couverture d'une avalanche au camp de base de l'Everest, qui a tué plus de 20 personnes, ainsi qu’une mention honorable en 2003 dans la catégorie « Sports singles » pour une action de l’attaquant brésilien Ronaldinho, lors de la Coupe du Monde de 2002

 

 

Saul Loeb : 2ème place dans la catégorie « Impact 2020: Election Season »

 

Basé à Washington pour couvrir la Maison Blanche, la politique américaine et les principales actualités nationales et internationales en tant que photographe de l’AFP, Saul Loeb remporte la deuxième place du POYi 2020 dans la catégorie « Impact 2020: Election Season » pour sa photo intitulée « Lightning in Chief » de l'impact de foudre au moment où le président américain Donald Trump descend de l’avion présidentiel Air Force One.

 

29/08/2020 - JOINT BASE ANDREWS, ETATS-UNIS - Le président américain Donald Trump descend d'Air Force One alors que des éclairs fendent le ciel pendant un orage à la Joint Base Andrews dans le Maryland, le 28 août 2020.
© SAUL LOEB / AFP

 

Saul a effectué des missions dans plus de 75 pays sur 6 continents et son travail a été récompensé par la White House News Photographers Association et par Pictures of the Year International.

Il est diplômé de l'Université d'Arizona, où il a obtenu une licence en journalisme et en sciences politiques en 2004. Pendant ses études, il a travaillé comme rédacteur en chef de l'Arizona Daily Wildcat, le journal étudiant tiré à 17 000 exemplaires. Après avoir travaillé en free-lance à Phoenix pendant plusieurs années, Saul s'est ensuite installé à Washington, où il avait auparavant passé deux étés en stage pour le Knight Ridder/Tribune Information Service. Il intègre l’AFP en 2007.

Ses photos sont parues dans toutes les grandes publications nationales et internationales.

 

Hector Retamal, Roberto Schmidt et Saul Loeb rejoignent la longue liste des photographes AFP déjà distingués au POYi tels que Nicolas Asfouri, Yasuyoshi Chiba ou encore Jeff Pachoud récompensés en 2020.

 

 

En savoir plus