Vous êtes ici

Au fil de l'AFP

Le travail des journalistes de l’AFP mis à l’honneur lors de la cérémonie de remise des Prix Montluc, Résistance et Liberté

Le travail et l’engagement de l’AFP et de ses journalistes dans tout le réseau, notamment en Afghanistan, a été mis à l’honneur ce vendredi à Lyon, lors de la remise des Prix Montluc, Résistance et Liberté qui a été décerné à l’orchestre afghan 100% féminin « Zohra », sur lequel l’AFP a réalisé plusieurs reportages en Afghanistan et à Davos.

Le président du jury, Jean-François Carenco, a ainsi salué les journalistes de l'AFP « qui, partout dans le monde, poursuivent inlassablement leurs missions d'information impartiale et le combat dangereux pour les libertés et tout particulièrement Anne Chaon qui, tous les jours en Afghanistan, fait avec conviction et conscience, son travail au péril de sa vie ».

Le Prix Montluc Résistance et Liberté a été décerné à l’orchestre afghan 100% féminin « Zohra ». Décerné par un jury indépendant de personnalités des lettres, des arts et des médias, le prix, doté de 5 000 euros, récompense et « met en lumière une œuvre littéraire ou artistique qui aide à combattre la résignation et ses conséquences », a souligné Jean-François Carenco, président du jury lors d’une cérémonie à Lyon.

Née en 2016, dans un Afghanistan en guerre depuis 40 ans et où la musique est considérée par beaucoup comme une déviance déshonorante, a fortiori pour des femmes, la formation symphonique « Zohra » (Vénus en arabe et en Persan) est composée de 35 virtuoses âgées de 14 à 21 ans, issues de milieux très modestes.

Cette formation, soutenue par la Banque Mondiale et des bailleurs internationaux, s’est produite pour la première fois à l’étranger au forum de Davos (Suisse) en janvier 2017, pour un concert composé uniquement de classiques afghans. En l’absence de l’orchestre, fondé par le musicologue et trompettiste Armhad Sarmast, le prix a été remis à l’ambassadeur d’Afghanistan à Paris et à un représentant du centre culturel français à Kaboul, où l’artiste afghan avait échappé à un attentat-suicide en 2014. Un autre Prix Montluc Résistance et Liberté a été décerné au philosophe français Frédéric Gros pour son essai « Désobéir » (éditions Albin Michel) dans lequel il remet en cause l’obéissance aveugle.

 

Contactez l'AFP

Vous avez une info, un commentaire à transmettre à l'AFP ? Écrivez-nous par...

Le réseau mondial de l'AFP

Le réseau mondial de l'Agence France Presse couvre 151 pays

En savoir plus
En savoir plus