Vous êtes ici

Au fil de l'AFP

L'AFP en vedette au Festival du film français de Hong Kong

L'AFP sera en vedette au Festival du film français de Hong Kong cette année, avec des journalistes de l'Agence qui se joindront aux discussions après la projection et une exposition de photos du photographe primé Yasuyoshi Chiba qui sera présentée tout au long de l'événement.

La 49e édition du festival, organisée par l'Alliance française, se déroule du 25 novembre au 15 décembre et présente 40 films qui seront projetés en ligne et en salle. La sélection comprend un volet consacré aux journalistes en zone de guerre et comprendra des panels avec des intervenants de l'AFP et les réalisateurs des films. 

  • Vincent Amalvy, Rédacteur en chef du service photo de l'AFP pour la région Asie-Pacifique, parlera de son expérience de la couverture du conflit en ex-Yougoslavie lors de la projection de "Sympathy for the Devil" qui dépeint le siège de Sarajevo en 1992. 
     
  • Philippe Massonnet, Directeur de l'AFP pour la région Asie-Pacifique, examinera les problèmes de sécurité auxquels sont confrontés les correspondants de guerre lors de la projection de "Camille", un portrait de la photojournaliste Camille Lepage qui a été tué en République centrafricaine. 
     
  • Le photographe Anthony Wallace, lauréat de nombreux prix cette année particulièrement, rencontrera le public pour une session de Questions/Réponses après la projection de "Looking for Gilles Caron", qui raconte l'histoire du photojournaliste disparu au Cambodge en 1970.

Une exposition de 50 images d'Afrique prises par Yasuyoshi Chiba, directeur photo de l'AFP pour l'Afrique de l'Est et l'Océan indien, sera présentée avant chaque projection pendant toute la durée du festival. Chiba a remporté le World Press Photo de l'année 2020 pour son image des manifestants dans la capitale soudanaise Khartoum.

Jean-Sébastien Attié, directeur de l'Alliance française de Hong Kong, a déclaré : "Nous sommes très heureux de nous associer à l'Agence France-Presse pour organiser des séances de questions-réponses en direct et au cinéma avec des réalisateurs qui sont en France et au Canada. Nous sommes convaincus que ce partenariat permettra des discussions fructueuses et instructives avec des intervenants de l'AFP."

Philippe Massonnet a salué la décision du festival de se concentrer sur le journalisme de guerre : "Il est rare qu'un festival public mette autant l'accent sur le journalisme dans ce qu'il a de plus fascinant et aussi de plus dangereux. L'AFP est ravie de participer à cet événement avec l'Alliance française à un moment où la lutte contre la désinformation et pour la liberté de la presse est plus nécessaire que jamais. "

Le programme du festival est disponible ici