Vous êtes ici

Au fil de l'AFP

L'AFP en force à la conférence Trust in News (22-24 mars)

Trois journalistes AFP de l'équipe d'investigation numérique participeront à la conférence Trust in News organisée par la BBC du 22 au 24 mars.

'Trust in News' est une conférence de 3 jours (en ligne) visant à partager des connaissances sur la manière de lutter contre la désinformation.

 

 

S'inscrire

 

Jour 1 : lundi 22 mars 

 

11h - 12h - Le point de vue du front 

  • Jon Sopel, Rédacteur en chef Amérique du Nord pour la BCC, donnera le coup d'envoi de l'événement. Il sera rejoint par Tim Davie, BBC Director General, pour parler du rôle de la BBC dans la lutte contre la désinformation et de la manière dont la Trusted News Initiative se défend et s'attaque à la désinformation nuisible en temps réel.
  • Rasmus Kleis Nielsen, Directeur du Reuters Institute for the Study of Journalism et professeur de communication politique à l'université d'Oxford, dévoilera les dernières recherches mondiales - financées par BBC World Service - qui examinent l'efficacité des techniques de lutte contre la désinformation.

 

12h15 - 13h - Un cours de vérification des faits

Apprenez de ceux qui sont en première ligne comment démystifier les histoires et quelles sont les questions essentielles à poser.

  • Maria Clara Pestre, Journaliste fact-checking basée au Brésil pour l'AFP,  dévoilera les défis auxquels elle est confrontée lorsqu'elle essaie de vérifier les déclarations des politiciens, y compris celles du président Jair Bolsonaro.
  • Hazel Baker, Responsable de la collecte d'UGC chez Reuters, expliquera que le démystification prend du temps et vous indiquera les questions essentielles à poser pour vérifier les faits sous pression.
  • Peter Mwai, Journaliste basé au Kenya pour BBC Reality Check.

 

14h - 15h - Etiqueter les mensonges - comment le faire efficacement (conférence)

Comment présenter des informations démystifiées ou vérifiées ? Des chercheurs experts discuteront des résultats de la recherche du RISJ et de ce qu'ils signifient pour les fact-checkers et les plateformes du monde entier. Nous aborderons le rôle que joue la culture dans le démystification des fausses affirmations et la manière dont les journalistes peuvent présenter au mieux leur travail pour réduire la propagation de la désinformation.

  • Claire Wardle, Co-fondatrice et directrice de First Draft aux Etats-Unis.
  • Santanu Chakrabarti, Responsable des études d'audience, BBC World Service.

 

15h15 - 16h - La menace pour la démocratie (conférence)

Jon Sopel, Rédacteur en chef Amérique du Nord pour la BCC, partagera son expérience de la lutte contre les mensonges, la propagande et les "fake news". Un panel international de journalistes se joindra à lui pour discuter de la manière dont les journalistes peuvent demander des comptes aux politiciens lorsqu'ils ne respectent pas les règles. Des États-Unis au Myanmar, que peuvent faire les journalistes pour défendre la démocratie contre la désinformation et la manipulation ? Quels sont les principaux pièges, et quelles sont les solutions ?

  • Janine Gibson, Rédactrice en chef ajointe, Financial Times.
  • Larry Madowo, Correspondant Amérique du Nord pour la BCC.
  • Cameron Barr, Directeur général, The Washington Post.

 

Jour 2 : mardi 23 mars

 

11h - 12h - Attirer les publics difficiles à atteindre (conférence)

  • Philippa Thomas, Présentateur en chef pour la BBC, animera les sessions du jour pour comprendre les comportements et les perceptions des audiences, en expliquant comment gagner la confiance et engager les communautés difficiles à atteindre.
  • Rebecca Skippage, Rédacteur en chef de BBC News et responsable de la désinformation, dévoilera comment utiliser les tactiques des acteurs de la désinformation pour engager les audiences non atteintes.
  • Sriram Srinivasan, Rédacteur en chef de la stratégie et du numérique, The Hindu, partagera ses propres exemples d'approche et de compréhension des besoins des communautés éloignées.
  • Clara Jiménez Cruz, cofondatrice et directrice générale de Maldita.es, expliquera comment elle a créé une communauté de "guerriers superpuissants" pour combattre la désinformation dans les groupes de messagerie fermés.
  • Barbara Whitaker, Rédacteur en chef de l'information AP Verification, parlera de la nécessité de se connecter avec les quartiers, oubliés par les réseaux d'information locaux.

 

12h15 - 13h - Les jeunes – la première ligne de défense (atelier)

Lorsque la désinformation pénètre dans un foyer, c'est souvent aux jeunes de faire la part des choses entre la réalité et la fiction, pour assurer la sécurité de leurs proches. Des enfants du monde entier expliqueront comment la désinformation affecte leur famille et ce que les journalistes peuvent faire pour les aider.

Ankur Garg, Country Director Indonesia, BBC Media Action parlera du succès de l'utilisation de la "fiction rapide" et d'épisodes radio pour informer le public en Indonésie.

 

14h - 15h - Le coût de la désinformation

  • Katarina Subasic, fact-checker senior pour l'AFP en charge de la Serbie, la Bosnie, Croatie et Montenegro. Elle partagera ses conseils pour faire face au harcèlement.
  • Marianna Spring, journaliste spécialiste de la désinformation de la BBC, révèlera l'impact de son travail sur elle-même et sur sa hiérarchie. Des menaces de mort quotidiennes aux mauvais traitements, nous verrons comment réduire la menace et le traumatisme psychologique.
  • Diana Swain, Rédacteur en chef senior Investigation pour CBC News, décrira les mesures de protection qu'elle a mises en place pour assurer la sécurité de ses équipes.
  • Imran Ahmed, CEO du Centre pour la lutte contre la haine numérique, expliquera pourquoi les journalistes sont victimes de trolls sur les réseaux sociaux et donnera des conseils pratiques sur la manière d'y faire face.

 

Jour 3 : mercredi 24 mars

 

11h - 12h - Le rôle des géants de la tech'

Rory Cellan-Jones, Correspondant Technologiepour la BBC, présentera les sessions de ce 3e jour. ll échangera avec des représentants des plateformes de réseaux sociaux sur leur rôle dans la lutte contre la désinformation.

 

12h15 - 13h - Projet Origin – cours sur lutte contre la désinformation dans l'écosystème numérique.

Nous découvrirons les dernières technologies permettant de suivre et de sécuriser la provenance du contenu.

 

14h - 15h - What’s Next?

Après plus d'un an de reportage sur la pandémie, comment les entreprises de presse peuvent-elles rétablir la confiance et relever les prochains défis de la désinformation ? Quatre grands journalistes et experts expliqueront ce qu'il faut faire pour garder une longueur d'avance sur les acteurs malveillants.

  • Sophie Nicholson, Adjointe à la rédaction en chef investigation numérique et réseaux sociaux de l'AFP, donnera des conseils sur la manière de protéger le public contre la désinformation en révélant les conclusions à en tirer.
  • Claire Wardle, Cofondatrice et directrice de First Draft aux Etats-Unis, discutera des implications pour l'information lorsque la moitié d'un pays s'appuie entièrement sur une information basée sur une réalité alternative.
  • Liz Corbin, Cheffe de l'Information, EBU, expliquera l'importance des médias de service public et du journalisme local pour lutter contre la désinformation.
  • Hazel Baker, Cheffe de la collecte d'UGC, Reuters, révèlera comment prédire le moment où les théories du complot surgiront et comment réaliser une chronologie des événements avec un contenu fiable avant que la désinformation ne se répande.

 

Inscrivez-vous maintenant