Vous êtes ici

Au fil de l'AFP

Hommage à Shah Marai : une exposition de ses photos à Kaboul

Le dimanche 23 juin s’est tenu dans la capitale afghane le vernissage de l’exposition de l’ex-chef photo du bureau de l’AFP à Kaboul, Shah Marai, tué dans un double attentat-suicide attentat le 30 avril 2018 avec huit autres journalistes venus couvrir une première explosion.

En présence de nombreux représentants des médias afghans et internationaux, et, bien évidement de tous ses amis photographes, l’exposition de plus de 30 photos s’est attachée à témoigner de la diversité de la production de Shah Marai pendant 20 années de fidélité à l’AFP : sous le régime des talibans, puis lors de la "libération" suite à l’intervention d’une coalition internationale en 2001, et les sombres heures toujours actuelles du terrorisme des talibans et du groupe Etat islamique.

Ces clichés témoins de l’horreur quotidienne qu’endure la population civile confrontée à plus de 40 an de guerre n’étaient qu’une part de son travail.

Shah Marai illuminait sa production de taches de couleurs, de sourires d’enfants et subtilisait le bleu des burqas vêtues par les femmes afghanes pour former une harmonie picturale dénonciatrice de l’oppression dont elles sont victimes.

L’ambassadeur de France à Kaboul, David Martinon, était présent aux côtés de l’ambassadrice de la Grande-Bretagne, Alison Blake.

Cette exposition hébergée dans les locaux sécurisés de l’Institut culturel français d’Afghanistan restera un mois à la vue des visiteurs, notamment les élèves de l’école française Esteqlal voisine.

Elle sera ensuite exposée au cours de l’été à l’Université de Kaboul où l’étendue du travail photographique de Shah Marai pourra être partagé avec un plus grand nombre d’Afghans.

 

  • 1 / 11

  • 2 / 11

  • 3 / 11

  • 4 / 11

  • 5 / 11

  • 6 / 11

  • 7 / 11

  • 8 / 11

  • 9 / 11

  • 10 / 11

  • 11 / 11

Contactez l'AFP

Vous avez une info, un commentaire à transmettre à l'AFP ? Écrivez-nous par...