Vous êtes ici

Au fil de l'AFP

Expo AFP « A bonne distance(s) » au Maroc : concours photo

L’AFP participe en partenariat avec l’Institut Français du Maroc à un concours photo amateur sur le thème "Vivre malgré tout », en lien avec la grande exposition «A bonne distance(s) » présentée par l’Agence jusqu’au 30 juin à Rabat.

Les participants sont invités à exercer leur talent de reporter-photo avec une série de trois images prises sur le vif pour illustrer la vie quotidienne en temps de pandémie. Comme le font depuis plusieurs mois les photographes de l’AFP en poste dans le monde entier. Et comme le montre l’exposition « A bonne distance(s) », qui déploie plus de 200 de ces photos en grand format, sur trois sites en plein air et au Musée national de la Photographie de Rabat.

Le concours organisé avec le soutien de la Fondation nationale des musées du Maroc et l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF Maghreb) sera ouvert du 19 mai au 10 juin aux non-professionnels de 18 à 30 ans résidant aux Maroc (conditions consultables sur le site https://concoursphotoifm.org/).

Les lauréats seront départagés par un jury présidé par Marielle Eudes, la directrice du département photo de l’AFP. 

1er prix : un stage de formation de quinze jours à l’AFP-Photo à Paris   

2e prix : un appareil photo

3e prix : Un abonnement d’un an à la revue Photo

Les meilleures images seront exposées au Musée national de la photographie au cours de l’été 2021 et présentées en diaporama au musée d’art contemporain de Rabat, le MMVI.

Saluée par des commentaires enthousiastes de la presse marocaine et sur les réseaux sociaux, l’exposition « A bonne distance(s) » organisée par Sophie Pons et Fadel Senna en coordination avec Pierre Fernandez rencontre un vif succès auprès du grand public de Rabat avec des centaines de visiteurs quotidiens depuis son ouverture fin mars.

L’exposition qui présente des images insolites et spectaculaires prises pendant la pandémie sera présentée à la résidence de l’ambassade de France à Rabat pour la fête du 14 juillet puis déclinée dans différentes villes du Maroc -Tanger, Kenitra, Agadir, Fes, Casablanca- au cours des prochains mois.

A Rabat, des jeunes des quartiers défavorisés ont pu faire des visites scolaires sur les différents sites avec un encadrement pédagogique dédié.